Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Continuité écologique des cours d'eau : le Conseil d'État rappelle la législation européenne

Biodiversité  |    |  Laurent Radisson

Réactions1 réaction à cet article

 

Le Conseil d’État, par sa lecture du droit bien plus en corrélation avec l'esprit des textes en vigueur que d'autres juridictions, s'avère de plus en plus être un excellent gendarme de l'environnement (reste néanmoins à trouver le moyen de contraindre le gouvernement a appliquer ses décisions, notamment quant à son inaction climatique...).
"La bataille judiciaire entre naturalistes et promoteurs de la petite hydroélectricité n'est sans doute pas terminée." : la situation est loin d'être aussi binaire, en réalité. En effet, certains naturalistes, plus photographes de paysages que connaisseurs des enjeux de conservation d'espèces et de leurs habitats, voient d'un mauvais œil tout effacement de seuil de moulin.
Et parmi les plus fervents défenseurs de la DCE, je suis surpris que soit souvent oublié, comme ici, le rôle majeur des fédérations départementales de pêche, en pointe dans le combat pour son application pleine et entière. Ce qui est logique : plus il y a de poissons dans les rivières, notamment de belles populations de salmonidés, plus attractive et sportive est la pratique de la pêche.

Pégase | 29 août 2022 à 11h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Votre conseil juridique en matière de biodiversité et d'espèces protégées Cabinet Valentin Renoux - Avocat
VALORMAX BA : une gamme de matériels pour la valorisation de biomasse NOREMAT