En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Climat : les Affaires étrangères prennent la main lorsque les Etats s'engagent

Les représentants des ministères de l'Environnement constituent l'essentiel des délégations ministérielles. Mais, lorsqu'il s'agit de négocier un accord contraignant, les Affaires étrangères prennent le dessus. Chine et Etats-Unis se distinguent. 07 décembre 2015

Spécial COP - Retrouvez les moments forts de la conférence Retrouvez les moments forts de
 la conférence climat de Paris le Bourget
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 3.233.220.21
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Climat : les Affaires étrangères prennent la main lorsque les Etats s'engagent
Après les chefs d'Etat et de gouvernement lundi dernier, c'était au tour des ministres en charge des négociations climatiques de s'exprimer ce lundi 7 décembre à la COP 21. Cent-quatorze ont fait le déplacement à Paris, un chiffre qui traduit combien les enjeux des négociations climatiques sont progressivement traités au plus haut niveau par la plupart des 195 Etats ayant ratifié la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (Ccnucc). Une étude passe en revue la...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager