En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Des co-produits pour stocker la chaleur fatale

Energie  |    |  Cécile Clicquot de MentqueActu-Environnement.com
Des co-produits pour stocker la chaleur fatale

Si le stockage de l'énergie électrique est un sujet majeur de la transition énergétique, celui du stockage thermique l'est sans doute tout autant. L'objectif est de récupérer et valoriser des sources de chaleur fatale dans les industries, qui ne sont pas forcément utilisables dans l'immédiat. Il faut en passer par le stockage. Un stockage thermique massif peut s'avérer judicieux pour densifier de la puissance calorifique de petites unités de combustion ou de gazéification de biomasse, ou servir simplement à lisser une production de chaleur.

Pour tous ces usages, il n'y a pas beaucoup de solutions qui puissent répondre à la fois en termes de capacité de stockage, de puissance de restitution et de coût. C'est en cela que le projet industriel que mène depuis quelques années EcoTechCeram est particulièrement pertinent. Cette startup a développé l'Ecostock, un accumulateur qui stocke la chaleur dans des matériaux minéraux, eux-mêmes co-produits industriels (des cendres de centrales thermiques ou de biomasse, des mâchefers, des laitiers d'aciérie etc.). D'où un coût atténué par rapport à des solutions mettant en œuvre par exemple des céramiques.

La technologie repose aussi sur une expertise de la circulation des fluides caloporteurs et le pilotage des échanges thermiques au sein de cette masse de matériaux. Elle est aujourd'hui totalement mature pour le marché industriel et EcoTechCeram a déjà plusieurs projets en cours. Un premier projet est en cours chez un industriel de la céramique pour récupérer et valoriser la chaleur fatale des fumées du four de cuisson. Le système sera complété par l'installation de panneaux photovoltaïques destinés à l'auto-consommation. Un autre projet, programmé de longue date, se fera également avec Arcelor Mittal, tandis qu'EcoStock continuera avec une unité "modèle" de travailler sur toutes les configurations d'installation.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Cécile Clicquot de Mentque

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…