En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Coronavirus et qualité de l'air : le Conseil d'État ne limite pas les épandages mais recommande une vigilance

Agroécologie  |    |  Rémi Pin  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 3.226.241.176
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Le 7 avril 2020, l'association Respire déposait un référé-liberté devant le Conseil d'État pour réglementer les épandages agricoles et diminuer la pollution de l'air associée, pendant toute la durée de la pandémie. L'association, spécialisée dans la préservation de la qualité de l'air, s'appuyait sur trois études (une étude chinoise, une étude italienne, et une américaine) liant les pics de pollution et la propagation et la mortalité de virus respiratoires tels que le Covid-19. Le collectif...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager