En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Interdiction de cosmétiques contenant un perturbateur endocrinien

Risques  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

Les produits cosmétiques contenant la substance 3-benzylidène camphor (CAS : 15087-24-8) sont interdits et doivent être retirés du marché sans délai. Ce retrait a été décidé par le directeur général de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) le 24 août. La décision vient d'être publiée au Journal officiel.

Cette substance, qui avait été admise en tant que filtre ultraviolet dans les produits cosmétiques par la Commission européenne en 1998, se révèle aujourd'hui susceptible de présenter un danger grave pour la santé humaine. Elle peut en effet entraîner une perturbation des fonctions endocriniennes et avoir des effets sur la fertilité.

La fabrication, l'importation, l'exportation, la distribution, la mise sur le marché, la détention et l'utilisation des cosmétiques contenant cette substance sont désormais interdites en France, à titre conservatoire, dans l'attente de mesures appropriées prises par la Commission.

"Les fabricants, importateurs, responsables de la mise sur le marché et les distributeurs de ces produits cosmétiques doivent prendre toutes mesures utiles notamment auprès des détenteurs de stocks, pour faire cesser la distribution de ces produits en tout lieu où ils se trouvent et procéder à leur retrait sans délai", précise la décision.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager