Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Costa Concordia renfloué début mai par le consortium Titan Salvage/Micoperi

Déchets  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Le Costa Concordia renfloué début mai par le consortium Titan Salvage/Micoperi

Les travaux d'enlèvement et de remorquage du paquebot de croisière Costa Concordia, échoué le 13 janvier près de l'île italienne du Giglio, devrait commencer début mai "pour une durée prudemment estimée à 12 mois", a annoncé samedi 21 avril Pier Luigi Foschi, patron de Costa Crociere en dévoilant les premiers résultats de l'appel d'offres lancé début février. Evacuer une épave longue de 290 mètres, large de 38 m et pesant près de 115.000 tonnes… n'est effectivement pas chose facile. Redresser le paquebot incliné à 80°reste encore un véritable casse-tête.

Parmi les six entreprises en lice pour le retrait de la coque du paquebot : l'américain Titan Salvage - dont la filiale Smit Salvage était déjà en charge du pompage du carburant terminé le 24 mars - et la société italienne Micoperi ont été retenus, selon l'AFP.

Titan Salvage est une société américaine du groupe Crowley qui est "le leader mondial dans le secteur de la récupération des épaves", alors que Micoperi est une société italienne spécialisée "ayant une longue expérience de la construction et l'ingénierie sous-marine", a précisé Costa. Une fois le navire retiré, le consortium prendrait en charge "le nettoyage des fonds et le rétablissement de la flore marine". Des mesures ''pour la sauvegarde des activités touristiques et économiques de l'île du Giglio" sont également prévues.

Selon Costa, les travaux d'enlèvement du navire doivent encore recevoir l'aval définitif des autorités italiennes avant de commencer début mai. Plusieurs hypothèses avaient été émises après l'accident pour renflouer le Costa Concordia : soit découper l'épave en tranches, soit la soulever jusqu'à ce qu'elle soit à flot et la tirer avec des remorqueurs. A suivre…

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager