Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Hydrocarbures russes : la Cour des comptes européenne épingle le plan RePowerEU

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

La Cour des comptes européenne critique le plan RePowerEU qui vise à réduire la dépendance de l'Union européenne à l'égard des combustibles fossiles russes. Ce plan, présenté en mai 2022 par la Commission européenne, risque de ne pas atteindre ses objectifs en raison du manque de fonds disponibles. En effet, la réussite de REPowerEU « passera notamment par des mesures complémentaires à tous les niveaux et par la capacité de l'Union à assurer un financement d'environ 200 milliards d'euros », estime la Cour des comptes, dans un avis publié le 26 juillet.

La Commission a estimé le coût total des investissements pour se passer progressivement des énergies russes à 210 milliards d'euros d'ici à 2027. Or, le total des fonds additionnels mis à disposition et évalué par la Cour « s'élève à 20 milliards d'euros à peine, les autres sources de financement échappant au contrôle de la Commission et dépendent de la volonté des États membres d'utiliser les prêts résiduels octroyés ».

Le montant total des fonds disponibles risque donc de ne pas suffire pour couvrir les besoins d'investissements. « Nous craignons que, dans sa forme actuelle, REPowerEU ne permette pas d'identifier et de mettre en œuvre rapidement les projets stratégiques susceptibles d'avoir un effet bénéfique immédiat et maximal sur la sécurité et l'indépendance énergétiques de l'Union », a déclaré Ivana Maletić, membre de la Cour responsable de l'avis.

Réactions2 réactions à cet article

 

Pourquoi ne parle t on pas des gaz de schistes français alors que l'on va importer des gaz de schistes de Etats Unis.

le papet | 02 août 2022 à 09h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il faut prendre l'argent là où il est, et dans le pays où le gaz est le plus nécessaire. En Allemagne ! Les demandes à taxer les importations chinoises, de la part des pays qui exportent peu et ayant une balance commerciale très négative comme la France, échouent devant le NIET Allemand qui veut continuer à vendre ses Mercédés et BMW à l'Asie sans subir de de taxations à l'export (vers l'Asie). Montant de la balance commerciale allemande env +250 milliards d' € / an, Quelle est le pays qui a le plus besoin de gaz russe, alors qu'il n'a pas de plateforme de réception GNL ? L'Allemagne. Quels sont les ministres écolos qui se sont déplacés au moyen orient pour quémander gaz et pétrole ? les Grünen ! L'Union Européenne est dotée d'un pouvoir écrasant de la PPE dont les membres, commissaires, sont ressortissants de façon écrasante des pays qui ont une santé financière superbe .. des ressources énergétiques énormes. Norvège : énergie hydroélectrique, pétrole, gaz qui fait que les Norvégiens grâce à leur manne récoltée vont pouvoir rouler en voitures électriques car ils ont leurs petites bronches fragiles... Et peu importe les nuisances pollutions exportées Afrique, Asie, Chili, N-velle Calédonie.. Mais de qui se moque t on ? Allemagne : charbon,.. et qui n'hésite pas remettre ses centrales à charbon en route ! Et c'est à la France qu'on demande d'arrêter en premier ses 2 + 1 = 3 dernières tranches charbon ? L'Allemagne a les solutions aux pbs posés !

J Cl M 44 | 02 août 2022 à 15h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

BWT OPTIVAP, l'optimisation du traitement d'eau des chaudières vapeur BWT France