En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Création du Cerema

Gouvernance  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

Depuis le 1er janvier 2014, le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) est créé. Il regroupe onze services des deux ministères : les huit centres d'études techniques de l'Etat (Cete), le centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques (Certu), le centre d'études techniques, maritimes et fluviales (Cetmef) et le service d'études sur les transports, les routes et leurs aménagements (Sétra). Cet établissement est placé sous la tutelle conjointe des ministres chargés de l'urbanisme, du développement durable et des transports.

Sa mission ? Il interviendra en soutien des politiques publiques portées par les services de l'Etat et des collectivités territoriales. Il constituera également un outil au service de la mise en œuvre de la transition écologique et énergétique engagée par le Gouvernement.

L'établissement s'intéressa aux enjeux liés à la ville et à la mobilité durable, au logement et à l'habitat, à la lutte contre l'artificialisation des sols, à la mise en capacité des territoires pour leur propre développement, à la prise en compte des risques et opportunités en matière environnementale, énergétique et d'usage des sols.

Une importance particulière sera accordée aux sollicitations des territoires les plus vulnérables et exposés à des cumuls de risques économiques, sociaux, environnementaux et technologiques.

L'établissement public aura également pour missions de réaliser des études, des expertises, des documents techniques, méthodologiques et socio-économiques, contribuer au développement et à la réalisation de projets innovants, réaliser des essais, des mesures, des contrôles, et des certifications et enfin mener des actions de recherche en propre ou associé à d'autres organismes.

Son conseil d'administration sera composé de 21 membres. Il bénéficiera d'un budget de 250 M€.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager