Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Création de la réserve naturelle des Chaumes du Verniller

Biodiversité  |    |  Pierre Emmanuel Bouchez  |  Actu-Environnement.com

Le décret du 13 février 2014 portant création de la réserve naturelle nationale des Chaumes du Verniller est publié au Journal officiel en date du 15 février 2014.

La réserve est située en Champagne berrichonne, dans la zone péri-urbaine de Bourges dans le Cher, et couvre une superficie totale de 81 hectares environ. Elle se trouve au cœur de la zone industrielle des orchidées, entre deux entreprises d'armement.

La proximité de cette zone avec de nombreuses installations industrielles, ainsi que son patrimoine naturel exceptionnel d'intérêt européen justifient la création d'une réserve naturelle. Cette protection permettra la préservation de ses pelouses sèches, dites "calcicoles", et de deux plantes endémiques, l'Euphraise de Jaubert et la Sabline des Chaumes, protégées en France mais jusque là absentes du réseau des réserves naturelles.

Le décret fixe la réglementation applicable dans la réserve et encadre les différentes activités susceptibles de s'y exercer. La chasse y est en principe interdite, tout comme l'introduction d'animaux non domestiques, ou le fait de troubler ou de déranger les animaux d'espèces non domestiques. Des mesures encadrant la cueillette, les activités sportives, ou certaines pratiques pouvant engendrer pollutions sonore et acoustique sont notamment contenues dans le texte.

Réactions1 réaction à cet article

 

pratiquement 40 ans pour que ce dossier aboutisse !! c'est vraiment une grande joie pour tous ceux qui ont œuvré à la création de cette réserve de niveau national. Entre temps la superficie originelle a été réduite de presque la moitié dont des espaces présents nulle part ailleurs mais bon, l'emploi avant tout n'est-ce pas.

Ch.B. | 19 février 2014 à 20h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Qualification OPQIBI : ingénierie pour la restauration des cours d'eau OPQIBI