En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les députés décalent la baisse du crédit d'impôt sur les fenêtres au 1er janvier 2018

MAJ le 12/10/2017
Bâtiment  |    |  Laurent RadissonActu-Environnement.com

La baisse de 30 à 15% du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) applicable aux fenêtres, portes et volets sera finalement décalée du 27 septembre au 1er janvier 2018, contrairement à ce que prévoyait initialement le gouvernement. Le taux de 15% sera applicable du 1er au 30 juin 2018, puis le crédit d'impôt applicable à ces dépenses sera complètement supprimé à compter du 1er juillet.

La suppression du CITE pour l'acquisition de chaudières à haute performance énergétique au fioul fait également l'objet d'un report du 27 septembre 2017 au 1er janvier 2018.

Ces corrections ont été opérées par un amendement du député Modem Jean-Noël Barrot au projet de loi de finances pour 2018 (PLF 2018) que la commission des finances de l'Assemblée nationale a examiné mercredi 11 octobre. Elles vont dans le sens des déclarations d'Emmanuel Macron qui, devant les membres de la Fédération française du bâtiment (FFB), s'était positionnée vendredi 6 octobre en faveur d'une sortie moins brutale du dispositif actuel.

Les députés n'ont toutefois pas remis en cause le principe même de la réforme du crédit d'impôt. Le gouvernement avait expliqué cette réforme par le fait que le CITE pour les fenêtres, portes et volets isolants présentait une moindre efficience que les autres composantes du crédit d'impôt. Ce que contestent les professionnels du bâtiment. Quant au crédit d'impôt sur les chaudières au fioul, le gouvernement le juge contraire à l'objectif de mettre fin aux énergies fossiles affirmé dans le cadre de son plan climat.

Réactions1 réaction à cet article

 

Les vieilles chaudières c'est comme les vieilles voitures, il faut les remplacer ! Mais les nouvelles ont fait d'énorme progrès et sont beaucoup moins énergivore qu'auparavant. Et pour que le fioul coute moins chère, de plus en plus de monde s'inscrit sur POEMOP, les groupements de fioul pour particuliers.

Louis77 | 18 octobre 2017 à 08h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…