Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Énergies renouvelables : le financement participatif peu impacté par la Covid

En 2020, le financement participatif pour des projets d'énergies renouvelables a représenté plus de 100 millions d'euros. Quelque 200 projets ont ainsi ouvert une partie de leur capital à des particuliers, des entreprises et des collectivités.

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

En cinq ans, les sommes collectées par les plateformes de financement participatif pour le développement des énergies renouvelables ont été multipliées par dix, pour atteindre 102 millions d'euros (M€) en 2020, selon le baromètre réalisé par Green Univers en partenariat avec Finance Participative France. Près de 200 projets ont ainsi bénéficié de ce type de financement en 2020, représentant une capacité de 1 352 MW.

Le solaire représente deux tiers des projets financés

La crise sanitaire n'a pas impacté ce secteur ou très peu. Seule exception : le financement participatif s'est effondré pour l'éolien terrestre avec une baisse des collectes de 75 %. Trois fois moins de projets ont été financés par rapport à 2019. Pour Laure Verhaeghe, cofondatrice de la plateforme de financement participatif Lendosphère, cela pourrait être lié à des reports de collectes , celles-ci étant réalisées en phase de développement de projets, qui a été perturbée par la crise (enquêtes publiques reportées…).

En revanche, pour le solaire et le biogaz, la tendance est au beau fixe. Le photovoltaïque représente les deux tiers des projets financés et des montants collectés, confirmant son attractivité. La méthanisation monte en puissance, mais reste loin derrière le solaire avec 5 M€ de financement participatif. La maturité acquise par la filière devrait néanmoins voir se confirmer cette tendance haussière.

Par ailleurs, le financement participatif s'ouvre à d'autres domaines de la transition énergétique, comme les projets d'efficacité énergétique ou la mobilité électrique.

Évolution des investisseurs et du type d'investissement

Le financement participatif apparaît comme une source de placement attractive, notamment auprès de personnes en capacité d'investir 100 000 euros par projet. Les personnes morales (collectivités, entreprises, associations…) représentent 1,5 % des investisseurs, mais 19 % des sommes investies.

Par ailleurs, les financements portent sur des projets, mais aussi sur le financement direct des entreprises. Quinze financements de ce type ont été observés en 2020, pour un montant de 22 M€.

Réactions1 réaction à cet article

 

Bonjour,
Il serait interessant de connaitre la répartition des fonds de financement participatif selon leur origine : % collectivités (communes, CDC etc ...), % personnes morales, % placements banques, % particuliers, % associations, % autres etc

Quid | 28 avril 2021 à 16h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Conseil en droit de l'Environnement, Énergie et Infrastructures Cabinet Valentin Renoux - Avocat