En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Après les associations, la Région Rhône-Alpes demande le retrait du pesticide Cruiser

Agroécologie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Dans une lettre adressée à Michel Barnier, ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Jean-Jack Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes, a demandé le 24 janvier le retrait immédiat de l'arrêté du 9 janvier autorisant le pesticide systémique Cruiser. S'appuyant sur l'avis de l' Afssa (Agence française de sécurité sanitaire des aliments), le ministre de l'Agriculture a autorisé pour un an l'usage du pesticide Cruiser, en l'assortissant de ''précautions maximales'', prévoyant une évaluation et une limitation de la période d'utilisation au 15 mai, avant la floraison.

Avec les apiculteurs, le Président de la Région Rhône-Alpes ainsi que les associations environnementales (MDRGF, Les Amis de la Terre , FNE..) dénoncent cet insecticide dont la matière active est le Thiamethoxam, appartenant à la même famille que les substances actives du Gaucho et du Regent incriminés pour leur impact néfaste sur les abeilles. Rappelons que les pesticides Gaucho et Régent ont été retirés du marché français après avis du Conseil d'Etat en 2004.

Dans sa lettre, Jean-Jack Queyranne estime que cet arrêté est une marche arrière incompréhensive. Au lendemain du Grenelle de l'Environnement et des grandes intentions affichées collectivement en faveur de l'environnement, cette décision est un signal dissonant, ajoute-t-il.

Les associations Terre d'Abeilles et MDRGF ainsi que la chaîne de magasins Jardin Bio ont également réclamé le 16 janvier le retrait de l'autorisation du pesticide Cruiser, dans une pleine page de publicité au journal ''Le Monde'' où elles interpellent le Président de la République. Le pesticide incriminé ''est de la même famille que les deux dangereux pesticides interdits sur avis du Conseil d'Etat en 2004'', a indiqué le texte.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager