En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Plus de déchets perforants sont aujourd'hui retirés du circuit des déchets ménagers

Déchets  |    |  Mathilde BouchardonActu-Environnement.com

L'éco-organisme Dastri responsable du traitement des déchets de soin dresse un bilan très positif de la collecte 2016. 77% des déchets de soins perforants ont été collectés sur l'ensemble du territoire national, soit 17 points de plus que l'objectif initialement fixé par les pouvoirs publics. Laurence Bouret, déléguée générale de Dastri salue l'engagement des patients et des autres parties prenantes, notamment des pharmacies, "qui a permis de franchir une étape essentielle concernant cet enjeu de sécurité et de santé publique".

Agréé une nouvelle fois en décembre 2016, l'enjeu sera désormais de collecter 80% des déchets de soins perforants d'ici six ans, tout en lissant les disparités régionales. La mobilisation est pour l'instant plus faible en Corse, en Seine-Saint-Denis, à Mayotte, en Guadeloupe ou encore à Saint-Martin.

Pour collecter ces déchets, Dastri met à disposition des patients en auto-traitement et des utilisateurs d'autotests de diagnostic de maladies infectieuses transmissibles, une solution pour l'élimination des déchets de soins piquants coupants qu'ils produisent au domicile. La boîte à aiguilles (BAA) Dastri, disponible gratuitement en pharmacie, permet, une fois rapportée dans un point de collecte spécifique, de traiter séparément ces déchets à risque pour la collectivité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…