Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Datacenters : l'Alliance Green IT publie un livre blanc sur l'optimisation de leur impact environnemental

Energie  |    |  F. Bénard

L'Alliance Green IT (Agit), qui regroupe les professionnels engagés pour un numérique écoresponsable, publie son nouveau livre blanc « Datacenter, maîtriser et optimiser son impact environnemental ». Rédigé par un groupe de travail d'une vingtaine de contributeurs, tous des « acteurs majeurs du secteur », il présente les leviers potentiels pour réduire l'impact environnemental de ces centres de données.

Le numérique représente en effet 3 à 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES), selon l'Ademe. Plus spécifiquement, ces centres « seraient responsables de 4 à 20 % des émissions du secteur numérique, une part équivalente à celle des réseaux de communication », selon Green IT. Pour la Commission européenne, ils « peuvent et devraient devenir climatiquement neutres d'ici à 2030 ». Les acteurs du secteur s'y sont d'ailleurs engagés dans le Climate Neutral Datacenter Pact.

L'Agit, quant à elle, préconise surtout de réduire les impacts environnementaux de ces structures, qui « connaissent un fort développement » ces dernières années.

Les leviers d'action identifiés sont multiples : lutte contre le gaspillage d'électricité, récupération de la chaleur fatale pour la réinjecter dans un réseau de chaleur territorial, approvisionnement en énergies renouvelables ou encore optimisation du système de refroidissement, qui peut représenter jusqu'à deux tiers de la facture énergétique d'un centre de données.

L'Agit recommande l'analyse du cycle de vie complet d'un datacenter et de mettre l'accent sur l'écoconception et l'écoconstruction. Le livre blanc expose ainsi des techniques émergentes, les travaux de recherche et développement en cours et des premiers retours d'expérience.

Réactions3 réactions à cet article

Ce qu'il faudrait, c'est qu'à chaque projet de nouveau DataCenter soit obligatoirement associé un autre projet utilisateur de la chaleur fatale. Actuellement, on implante les datacenters sans se préoccuper de l'utilisation de la chaleur fatale. Les attentes sont prêtes dans les datacenters, mais il n'y a personne pour se brancher dessus.

ldane | 16 mars 2023 à 09h53 Signaler un contenu inapproprié

...et si déjà on arrêtait de diffuser n'importe quoi sur le cloud ???

@Idane. Ecoutez "carnets de campagne" de ce midi sur France-Inter : une boite française en Essonne qui dispatche de petits datacenters sur des sites gourmands en chauffage, jolie idée !

dmg | 16 mars 2023 à 14h48 Signaler un contenu inapproprié

M'accordez vous le droit d'insérer le lien ci-dessous, que je venais justement de lire? Il me parait tout à fait pertinent par rapport à l'article

https://presse.ademe.fr/2023/03/impact-environnemental-du-numerique-en-2030-et-2050-lademe-et-larcep-publient-une-evaluation-prospective.html?utm_campaign=Newsletter_ADEME_ACTUS_352&utm_source=Connect&utm_medium=email

nimb | 17 mars 2023 à 09h58 Signaler un contenu inapproprié

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Déstratificateurs pour un chauffage optimal des bâtiments de grande hauteur Hellio
SPE - pour le pompage d'eau brute en puits de forage - 290m3/h - 60 bar GRUNDFOS