Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

DNTE : le comité citoyen craint l'instrumentalisation

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

A l'occasion de la première restitution des groupes de travail du débat national de la transition énergétique (DNTE), le comité citoyen a été invité à présenter ses premières réflexions (voir video). Installé en février 2013, il réuni 20 personnes "recrutées" selon les mêmes méthodes qu'un sondage.

Témoignage d'un membre du comité citoyenMarie Jo Sader
 
Après plusieurs réunions et la rencontre des experts du DNTE, les citoyens soulignent la complexité des enjeux du débat et leur sentiment de n'avoir que peu de marge de manœuvre sur un sujet si mondialisé et politisé. Parfois déstabilisés par les informations présentées, nombre d'entre eux ont eu du mal à se projeter dans les modèles énergétiques proposés d'ici 2050 et ont découvert avec étonnement le panel de solutions.

Ils ont également relevé le peu d'intérêt que suscitait le débat dans leur entourage et le faible relais au niveau local ou via la télévision. "Certains d'entre nous ont été perçus comme des extraterrestres abordant un sujet méconnu". Pourtant, la prise en main du débat par les citoyens passera selon eux par le niveau local.

Outre sa vision du débat, le comité citoyen a également relayé auprès du comité national sa crainte d'être instrumentalisé par les différents collèges : "nous avons parfois eu l'impression que chaque collège voulait comprendre ce que nous disions en rapport avec leur centre d'intérêt propre". La question des gaz de schiste a notamment été source de questionnement pour les citoyens mais a été interprétée par certains collèges comme une position favorable à leur exploitation.

En parallèle aux réflexions de ce comité citoyen, le public est appelé à participer à la journée citoyenne du 25 mai. Une consultation sera organisée dans toute la France selon un protocole unique afin de connaître l'avis de 1.500 citoyens répartis dans les onzes régions métropolitaines et les trois départements d'outre-mer engagés.

Réactions1 réaction à cet article

 

C'est le concept même de transition énergétique qui est "extraterrestre" !

Laurent Berthod | 26 avril 2013 à 17h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Eolien : évaluez la faisabilité de votre projet VDN GROUP