Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Paquebot Costa Concordia : début des opérations du pompage du fuel

Déchets  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Alors que le bilan du naufrage du Costa Concordia s'élève désormais à 16 morts et 16 disparus, les opérations préliminaires du pompage du carburant du paquebot qui s'échoué près de l'île italienne du Giglio le 13 janvier, ont débuté ce mardi 24 janvier matin près du navire.

Selon l'AFP, l'équipe technique de la société néerlandaise Smit Salvage chargée du pompage, examine toutes les possibilités pour pomper de la manière la plus sûre les 2.400 tonnes de fuel contenues dans les 23 réservoirs du paquebot géant de plus 300 m de long, de 35 m de large et haut de 13 étages. "Les opérations préliminaires débutent maintenant. Cela signifie que les plongeurs de la société chargée du pompage feront leurs propres opérations sous-marines, qui demanderont probablement deux jours", a expliqué à l'agence de presse l'ingénieur Claudio Chiavacci, qui appartient au corps des pompiers. ''Nous estimons que le pompage au sens strict du terme pourrait commencer dans quelques jours. Le carburant sur le Concordia sera d'abord réchauffé puis transféré sur un autre navire", a-t-il ajouté.

De son côté, le commissaire du gouvernement en charge de la catastrophe, Franco Gabrielli estime que "le pompage ne devrait pas commencer avant samedi (…) Une fois que le pompage débutera, ce sera une opération qui se déroulera jour et nuit, sans interruption, si les conditions météo le permettent. Les six premiers réservoirs qui seront vidés, les plus facilement accessibles, renferment à eux seuls environ 50 % du carburant", a précisé M. Gabrielli.

Déjà une tâche d'huile

Des détergents et des solvants présents dans le paquebot auraient toutefois commencé à se déverser en mer. Une tâche d'huile d'environ 200 mètres sur 300 mètres a été aperçue hier près du navire. Selon l'AFP,  les opérations autour de cette tâche, composée d'huiles alimentaires, de lubrifiants et de détergents, ont débuté ce mardi avec un navire du ministère de l'Environnement qui a lancé des bouées absorbantes.

Parallèlement aux préparatifs pour le pompage, les recherches des victimes se poursuivent et les plongeurs militaires ont ouvert un nouveau trou dans la coque du bateau. Le pompage est prévu pour durer un mois.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Traitement ex-situ des sols pollués ou contaminés Biogénie