Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Décarbonation : les sociétés de benchmarking veulent mieux vérifier les ambitions climat des entreprises

Gouvernance  |    |  Emmanuel Miculita  |  Actu-Environnement.com

Acteur majeur dans le classement des entreprises à fortes émissions carbonées, notamment dans les secteurs de l'automobile, des services publics d'électricité, du pétrole et du gaz, l'Alliance mondiale de benchmarking (WBA) veut encourager les entreprises à s'aligner sur l'Accord de Paris. Pour cela, ce regroupement de compagnies de benchmarking va accentuer son partenariat avec l'Ademe et généraliser la méthodologie Assesing low-Carbon Transition (ACT) créée par l'agence et l'ONG anglaise CDP (Carbon Disclosure Project).

En effet, la méthodologie ACT offre un cadre précis pour évaluer la responsabilité climatique des entreprises grâce à l'élaboration de feuilles de route de décarbonation. De plus, elle fournit des « évaluations indépendantes des plans de transition des entreprises ». L'organisme de benchmarking renforcera ainsi les « capacités d'évaluation des performances actuelles et futures des entreprises » et soutiendra leurs « parcours de décarbonation au niveau mondial ».

La WBA et l'Ademe travaillent ensemble depuis 2019 afin d'évaluer les entreprises privées par rapport à l'objectif de + 1,5 °C fixé par l'Accord de Paris. Arnaud Leroy, l'ex-PDG de l'Ademe, souligne « l'intérêt d'accélérer le mécanisme de redevabilité climatique des entreprises qui souhaitent rendre opérationnelle leur contribution à la neutralité carbone ». Gerbrand Haverkamp, directeur exécutif de WBA, insiste sur la possibilité d'intensifier les évaluations ACT des entreprises dans les secteurs clés grâce à une plateforme mondiale.

D'ici à la fin de l'année, WBA et l'initiative ACT publieront le premier référentiel climat-énergie dans le secteur des transports, en classant 90 entreprises en fonction de leur alignement à une trajectoire de décarbonation. En outre, les deux partenaires travaillent de concert pour développer la méthode ACT4Finance et le test sur le secteur routier de la méthodologie d'ACT Adaptation, afin de mieux comprendre les stratégies climatiques des entreprises.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Emmanuel Miculita

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Economie circulaire : une expertise juridico-technique en droit des déchets LPA-CGR avocats