En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les déchets constitueraient-ils désormais un sujet phare pour les municipales ?

Tandis qu'en matière de traitement des déchets ménagers, 46% du grand public jugent que le recyclage est la meilleure solution, 82 % des élus souhaitent mettre en place une redevance incitative et 75% à uniformiser les consignes de tri.

Déchets  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
   
Les déchets constitueraient-ils désormais un sujet phare pour les municipales ?
   
À en croire l'étude réalisée par l'institut de sondage Opinion way pour Eco-Emballages, l'organisme chargé de soutenir financièrement la collecte sélective des emballages par les collectivités, la thématique du traitement des ordures est un sujet-phare dans la campagne pour les municipales.

Selon l'étude réalisée du 23 janvier au 4 février dernier, auprès d'un échantillon de 1130 personnes mais aussi de 400 élus ou candidats aux élections municipales, les élus, candidats et citoyens placent le traitement des déchets en tête de leurs préoccupations environnementales et estiment que le tri constitue le meilleur moyen de préserver l'environnement. En effet, si l'environnement constitue l'un des enjeux principaux des prochaines élections municipales pour 40% des citoyens et 50% des élus, c'est le traitement des déchets qui arrive en première place dans la liste des préoccupations environnementales de 74% du grand public interrogé et de 92% des élus ou candidats. Le sujet devance même d'autres problématiques - souvent plus globales - comme l'utilisation de nouvelles formes d'énergies renouvelable, le réchauffement climatique, l'utilisation des pesticides dans l'agriculture ou les OGM.

Par ailleurs, 68% du grand public se déclarent concernés par le problème du traitement des déchets ménagers, mais 55% souhaiteraient être plus informé sur la manière dont sont traités les déchets ménagers. En outre, 80 % des Français disent trier plus des 3/4 des déchets d'emballages ménagers dans leur foyer, 87% à disposer de poubelles de tri. Ils sont 40% à estimer que le tri des déchets ménagers est prioritairement de la responsabilité de l'intercommunalité.

En matière de traitement des déchets ménagers, 46% des Français interrogés jugent que le recyclage est la meilleure solution et 34% un mix de solution en fonction des installations locales. De leur côté, les élus ou candidats sont 73% à estimer préférable cette dernière solution.

Enfin, 89% des élus et candidats comptent encourager la production de produits recyclables issus de ressources renouvelables agricoles par des aides financières et 82% souhaitent mettre en place une redevance incitative, consistant à calculer le montant payé par chaque usager au titre de la collecte et du traitement des déchets selon la quantité d'ordures ménagères non triée qu'il jette. 76% des élus et candidats se déclarent également être prêt à aider les entreprises à trouver des solutions pour réduire le volume de leurs produits et emballages et 75% à uniformiser les consignes de tri. En revanche, seulement 50 % sont disposés à encourager les achats et consommations responsables (produits avec moins d'emballages par exemple).

Si la protection de l'Environnement est affichée comme une motivation de premier plan par les candidats, il est certain qu'elle est désormais perçue comme un outil de communication privilégié. La multiplication des communiqués reçus ces dernières semaines par la rédaction concernant les diverses initiatives locales semble le prouver. Gageons que cet ''engagement'' perdure après les élections…

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager