En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Déchets dangereux : stabilité des volumes traités en 2016

Déchets  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com
Environnement & Technique N°379 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°379
[ Voir un extrait | Acheter le numéro]

En 2016, 5,84 millions de tonnes de déchets dangereux ont été traitées en France, indique le Syndicat professionnel pour le recyclage et l'élimination des déchets dangereux (Sypred), à l'occasion de la publication de la synthèse nationale du panorama des données de la base de déclaration annuelle des rejets (Gerep). Ce chiffre est stable par rapport à l'année précédente. A cela s'ajoutent 568.000 tonnes de déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) et 808.000 tonnes de véhicules hors d'usage (VHU) qui n'apparaissent pas dans ce panorama.

Sur les 5,84 millions de tonnes traitées, 4,7 millions sont directement envoyées vers un exutoire sans passer par une plateforme de tri traitement regroupement prétraitement (TTRP). Avec respectivement 39% et 31% des volumes traités, l'enfouissement et l'incinération restent les modes d'élimination privilégiés. 22% des déchets sont valorisés, essentiellement des métaux (982.000 tonnes).

S'agissant des types de déchets, le Sypred note une baisse sensible des quantités de terres polluées traitées en 2016 (de 325.000 tonnes à environ 300.000 tonnes). L'amiante connaît "une forte augmentation du captage" et "la tendance d'une orientation privilégiée de l'amiante vers les installations de stockage de déchets non-dangereux se confirme".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…