Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Déchets nucléaires : le projet de PNGMDR mis en consultation

Déchets  |    |  Philippe Collet

Le ministère de la Transition écologique lance la consultation publique sur le projet de plan national de gestion des matières et des déchets radioactifs (PNGMDR) pour la période 2022 à 2026. Ce plan constitue le cadre général permettant le développement des filières de gestion des déchets ultimes et des matières radioactives valorisables, ainsi que l'élaboration de ces filières lorsqu'elles n'existent pas. Le projet est accompagné de deux textes règlementaires : un décret, qui adapte la partie règlementaire du Code de l'environnement, et un arrêté, qui permet la mise en œuvre des prescriptions du plan. La consultation est ouverte jusqu'au 16 juin.

Ce plan sera le cinquième publié en application de la loi de 2006 relative à la gestion durable des matières et des déchets radioactifs qui le crée. Normalement, il aurait dû être adopté en 2019, le précédent couvrant la période 2016 à 2018. De fait, ce quatrième plan s'applique « en pratique jusqu'en 2022 », expliquent les pouvoirs publics. Pour la première fois, le PNGMDR couvrira une période de cinq ans, conformément à la loi de décembre 2020 d'accélération et de simplification de l'action publique (Asap). Ce rythme quinquennal est adapté à celui de la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE).

Le ministère rappelle que l'élaboration de la cinquième édition du PNGMDR a fait l'objet d'un débat public et d'une concertation post-débat public menée par le maître d'ouvrage, sous le contrôle de garants de la Commission nationale du débat public (CNDP). De même, elle a fait l'objet d'une évaluation environnementale stratégique et d'un avis de l'Autorité environnementale (Ae) rendu en novembre 2021. L'Autorité de sûreté nucléaire a aussi rendu un avis en novembre 2021.

Cette cinquième édition du PNGMDR, explique le ministère, « approfondit et renforce les axes d'action des quatre éditions précédentes ». Parmi les nouveautés figure notamment l'élaboration des conditions de mise en œuvre des dérogations permettant la valorisation des déchets radioactifs métalliques de très faible activité (TFA). En février dernier, la réglementation a été modifiée afin de déroger à l'interdiction d'utilisation de substances contaminées provenant d'une activité nucléaire dans les biens de consommation ou les produits de construction. Le plan aborde aussi une possible requalification en déchets de certaines matières radioactives dont les perspectives de valorisation semblent irréalistes, à l'image des 320 000 tonnes d'uranium appauvri. Autres exemples : le plan traite des besoins de nouvelles capacités de d'entreposage de combustibles usés pour faire face à la saturation des piscines de La Hague (Manche), ainsi que de la création de capacités de stockage.

Réactions1 réaction à cet article

 

C'est bien , avec ces nouvelles mesures de "valorisation " des déchets radioactifs dans la construction , on va enfin pouvoir faire tomber malade (et sans qu'elle sache comment ni pourquoi) une grosse partie de la population et jusqu'à ce que mort s'ensuive. Bon débarras ! Car qui peut croire que les lingots à faible émission seront tracés ad vitam aeternam ? A terme, les recycler entre eux favorisera l'augmentation de leur radioactivité et sa dissémination, sans que personne n'en décèle rien, et un jour on se retrouvera avec un scandale aussi énorme que celui de l'amiante. Mais avec encore plus de problème pour s'en débarrasser; mais pourquoi s'inquiéter ? cela ne concernera que les générations futures, après moi le déluge !

gaïa94 | 17 mai 2022 à 16h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Bennes basculantes automatiques GM avec caisse polyéthylène anti-corrosion GOUBARD
Bennes polyvalentes pour chariot à tête rotative BR pour vidage intégral GOUBARD