En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Déchets plastique : Brune Poirson veut une stratégie « zéro déchet » pour la livraison de repas à domicile

Déchets  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com
Déchets plastique : Brune Poirson veut une stratégie « zéro déchet » pour la livraison de repas à domicile

Mercredi 1er juillet, Brune Poirson a réuni les principaux acteurs de la livraison de plats à domicile (Deliveroo, Uber Eats, Just Eat, Sushi Shop, FoodChéri, Pop Chef, Frichti, Nestor, et Stuart), des associations environnementales (Zero Waste France et Surfrider) et des entreprises proposant des solutions de réduction des emballages alimentaires jetables (En boîte le plat, GreenGo, Reconcil et Uzaje). La secrétaire d'État à la Transition écologique « donne trois mois aux acteurs de la livraison de repas à domicile pour qu'ils lui transmettent une stratégie zéro déchet ».

« Le projet de loi issu de la Convention citoyenne pour le climat va également les presser à faire cette transition », a rappelé Brune Poirson, ajoutant que « c'est notamment pour cette raison qu'elle les a enjoints de lui transmettre, d'ici début octobre, des stratégies individuelles visant à atteindre le zéro déchet ».

Par ailleurs, la secrétaire d'État a exposé aux entreprises les dispositions de la loi anti-gaspillage qui entreront en vigueur et qui concernent leur secteur ou des secteurs connexes. Il y a d'abord le décret qui fixera des objectifs de réduction, réemploi et recyclage des emballages plastique à usage unique pour tous les secteurs pour la période 2021-2025. Ce décret sera le premier volet d'une stratégie qui doit permettre d'atteindre la fin de la mise sur le marché d'emballages en plastique à usage unique d'ici à 2040.

Deux autres mesures concernent la livraison de repas à domicile : l'interdiction au 1er janvier 2021 des boîtes en polystyrène expansé, des assiettes, couverts, gobelets et pailles en plastique à usage unique, et l'entrée en vigueur, en 2022, d'emballages alimentaires réemployables standardisés pour la restauration.

Par ailleurs, même si la vente à emporter n'est pas directement concernée, la secrétaire d'État a rappelé que l'utilisation de vaisselle jetable sera interdite à partir de 2023 pour la consommation sur place dans la restauration rapide.

Réactions1 réaction à cet article

 

Autant pour la stratégie et l'objectif d'ensemble la formulation "Zéro déchet" est extrêmement maladroite, voire décourageante pour beaucoup, ce que certains ont didactiquement corrigé avec l'ajout (manuscrit parfois) d'un judicieux "ou presque", autant là ça doit pouvoir être pertinent.

Sagecol | 03 juillet 2020 à 20h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager