Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les activités de pêche et d'aquaculture génèrent 4 600 tonnes de déchets plastique par an

Une étude commandée par les pouvoirs publics dresse un panorama des déchets plastique produits par les activités françaises de pêche et d'aquaculture. Elle doit servir de base à un plan d'action financé par des fonds européens.

Déchets  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 3.239.51.78
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Les activités de pêche et l'aquaculture génèrent chaque année 4 606 tonnes de déchets plastique. Le principal gisement est constitué de casiers. Suivent ensuite les filets et les dispositifs utilisés pour concentrer certains poissons. La production de ces déchets se situe en majorité dans les départements et régions d'outre-mer. Tel est le constat dressé par une étude réalisée par Elcimaï Environnement et Odyssée Développement pour FranceAgriMer. Le rapport, achevé cet été, vient d'être rendu...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager