En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Déclin des populations d'abeilles : la Commission européenne lance une consultation publique

Biodiversité  |    |  Laurent RadissonActu-Environnement.com

L'exécutif européen lance ce jeudi 11 janvier une consultation publique sur les mesures à prendre pour stopper le déclin des populations d'abeilles et autres pollinisateurs.

Pour lutter contre ce déclin, la Commission cherche à élaborer une initiative européenne sur les pollinisateurs et invite donc toutes les parties prenantes à contribuer à cette consultation qui prendra fin le 5 avril.

"Les scientifiques nous ont avertis d'un déclin marqué des pollinisateurs en Europe. Nous avons une bonne compréhension des raisons du déclin de certains d'entre eux, mais nous manquons de connaissance pour d'autres. Il ne fait aucun doute qu'il est temps d'agir. Si nous ne réagissons pas, nous, tout comme les générations futures, le paierons très cher", a déclaré à cette occasion Karmenu Vella, commissaire européen chargé de l'environnement. La production agricole de l'UE directement liée aux pollinisateurs est estimée à 15 milliards d'euros chaque année.

La Commission met en avant plusieurs signaux d'alerte. La révision à mi-parcours de la stratégie européenne pour la biodiversité a montré le risque de déclin sensible de la pollinisation. La liste rouge de l'UICN montre aussi un risque d'extinction pour près de 10% des espèces de papillons et d'abeilles. L'évaluation des risques présentés par les substances néonicotinoïdes, que l'Autorité européenne pour la sécurité des aliments (Efsa) doit remettre en février, devrait permettre d'enrichir la consultation.

Réactions1 réaction à cet article

 

Dans les causes possibles de déclin des pollinisateurs et autres insectes, il faut penser aussi aux fumiers et lisiers contaminés par les résidus de produits de vermifugation des ruminants, type Ivermectine. Une étude récente présentée par Marc Edouard Colin au congrès de la FNOSAD à Rennes a montré leur très grande dangerosité pour les insectes.

vbondois | 12 janvier 2018 à 10h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…