En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Déconfinement : les chantiers de rénovation énergétique reprennent doucement

Masque sur le visage, gel hydrologique, distanciation d'un mètre avec le client, toutes ces mesures de sécurité doivent permettre d'éviter les risques de transmission du virus et aussi de rassurer les clients. Reportage vidéo dans le Var (83).

Reportage vidéo  |  Bâtiment  |    |  Baptiste Clarke  |  Actu-Environnement.com

Alors que les chantiers de rénovation étaient à l'arrêt depuis la mise en place du confinement, aujourd'hui, avec les risques de transmission de la maladie Covid-19, de nouveaux protocoles sont mis en place pour rassurer et relancer un marché qui a beaucoup souffert.

Exemple avec la société Effy qui accompagne près de 2 000 artisans locaux dans la rénovation énergétique et organise plus de 100 000 chantiers par an. La société a imposé à ses partenaires de préparer le terrain avec le client avant d'intervenir sur le chantier, à l'aide d'un questionnaire qui reprend des points cruciaux de sécurité. Un questionnaire qui permet à la fois au client et à l'entreprise d'avoir des garanties sur les conditions d'intervention : avant intervention, le nettoyage, voire la désinfection de la zone d'intervention est-il prévu par le client ou l'entreprise ? Si nécessaire, est-il possible d'isoler le matériel dans une zone inaccessible pour les occupants ? L'espace de travail permet-il de travailler à plusieurs en respectant une distance d'un mètre ? Le personnel dispose-t-il d'un point d'eau avec savon et essuie-mains jetable pour le lavage des mains et l'accès à vos sanitaires ? Une dizaine de points sont ainsi abordés pour éviter toutes surprises le jour de l'intervention.

La prudence doit aussi être de mise du côté du client avant d'accepter un chantier de rénovation énergétique. S'assurer qu'il s'agit bien d'une entreprise qualifiée RGE (Reconnu garant de l'environnement) reste un élément essentiel, notamment pour obtenir les aides financières prévues pour ce type de travaux. S'assurer que l'entreprise a bien prévu un protocole de sécurité sanitaire anti-Covid est désormais une seconde précaution à prendre.

L'entreprise suivie dans le reportage vidéo, Europe Energy, partenaire d'Effy, compte une dizaine de salariés. Aujourd'hui, son carnet de commande a du mal à se remplir alors qu'il était plein avant le confinement. Étant spécialisée dans les pompes à chaleur et notamment les climatiseurs réversibles, « l'activité devrait repartir », selon le directeur technique avec la récente hausse des températures et le retour progressif de la confiance des particuliers.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager