Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Fin des tickets de caisse : la mesure est précisée et reportée au 1er avril

Déchets  |    |  Philippe Collet

Un décret, publié ce jeudi 15 décembre au Journal officiel, reporte au 1er avril prochain l'interdiction d'impression systématique des tickets de caisse et autres tickets remis dans les magasins. Cette mesure, introduite par la loi Antigaspillage et économie circulaire (Agec) de février 2020, devait entrer en vigueur au 1er janvier. À noter : ce décret, pris par le ministère de l'Économie en application d'une mesure législative censée avoir un impact sur l'environnement, n'a pas été soumis à consultation publique.

Pour rappel, la loi prévoit que certains tickets ne soient imprimés qu'à la demande des clients. Cette obligation met fin à l'impression systématique des tickets de caisse dans les surfaces de vente et dans les établissements recevant du public, des tickets de carte bancaire, des tickets émis par des automates, et des bons d'achat et tickets promotionnels.

Outre le report de trois mois de l'échéance, le décret fixe les conditions de mise en œuvre de cette obligation.

La fin de l'impression systèmatique des tickets concerne « toute transaction, quels que soient le montant et la nature de celle-ci », à l'exception des tickets sur lesquels sont mentionnées l'existence et la durée de la garantie légale, des tickets imprimés par certains instruments de pesage, des tickets de carte bancaire liés à une opération annulée, ainsi que ceux émis par un automate et permettant de bénéficier d'un produit ou d'un service.

En outre, cette impression à la demande doit faire l'objet d'une information du client à l'endroit où s'effectue le paiement, par voie d'affichage et de manière lisible et compréhensible.

Réactions3 réactions à cet article

 

Quel est l'impact des tickets de caisse sur nos forêts français qui ne cessent de croitre par l'abandon des pâtures en montagne et de la désertification urbaine de nos villages de montagne

le papet | 16 décembre 2022 à 09h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Et quel est l'impact d'un ticket de caisse envoyé automatiquement par mail (sans pouvoir refuser en cas de carte fidélité) , n'est t'il pas préférable d'avoir le ticket papier plutôt qu'un envoi par mail ?

vincent | 16 décembre 2022 à 09h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Quand on connait les dégâts écologiques des milliards dépensés en pub et marketing par le grand commerce, cette décision ne serait qu'une douce plaisanterie si elle ne constituait pas par ailleurs un coup de vice qui handicapera les consommateurs à faire reconnaître leurs droits en cas d'erreurs de caisse, de défaut ou de casse du produit!

BIB57 | 16 décembre 2022 à 18h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]