En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Corse : la programmation pluriannuelle de l'énergie 2016-2023 est actée

Energie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Un décret gouvernemental, publié le 20 décembre au Journal officiel, fixe la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) 2016-2023 de Corse.

Ce décret est pris en application de la loi sur la transition énergétique d'août 2015 qui prévoit l'élaboration de PPE spécifiques pour la Corse et les Outre-mer, des zones non interconnectées.

La PPE est co-construite entre l'Etat et l'Assemblée de Corse. Elle établit les priorités d'actions pour toutes les énergies, du point de vue de la maîtrise de la demande, de la sécurité d'approvisionnement, de la baisse de consommation d'énergie primaire, des énergies renouvelables et de récupération,  de l'efficacité énergétique et du développement des réseaux et du stockage. La PPE couvre une première période de trois ans (2016-2018) et une seconde période de cinq ans (2019-2023).

La PPE vise un objectif de consommation finale d'énergie en Corse de 6.350 gigawattheures (GWh) en 2023 contre 7.560 GWh en 2014. Les énergies renouvelables (EnR) devraient couvrir 22% des besoins en énergie en 2023. La PPE prévoit 93 mégawatts (MW) supplémentaires de puissance installée de production électrique à partir d'EnR en 2023 par rapport à 2015, dont 12 MW de solaire thermodynamique.

En 2015, les EnR dans le mix électrique ont représenté 341 MW de puissance installée, dont 194,1 MW d'hydroélectricité, 102 MW de photovoltaïque (dont 5 MW avec stockage), 18 MW d'éolien ainsi qu' 1,7MW de biogaz et 26 MW de mini-hydraulique.

La PPE entend également développer la production de chaleur et de froid renouvelables et de récupération d'ici 2023 : solaire thermique (+20 GWh par rapport à 2015), systèmes aérothermiques performants (+60 GWh) et bois-énergie (+50 GWh).

Elle fixe aussi un objectif de 700 bornes de recharge pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables, alimentées à partir d'électricité renouvelable d'ici à 2023.

Cette PPE devrait représenter 3,1 milliards d'euros d'investissements.

Réactions1 réaction à cet article

 

Qui peut croire que la Corse consommera 16% de moins d'énergie en 2023 qu'en 2014 ?

Levieux | 23 décembre 2015 à 12h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…