En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Publication du Décret déclarant d'utilité publique la construction de l'autoroute A45

Transport  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Le décret déclarant d'utilité publique le projet de construction d'une autoroute à péage, l'A45, entre Saint-Etienne et Lyon a été publié le 17 juillet au Journal Officiel.

Sont déclarés d'utilité publique, sur une longueur d'environ 48 kilomètres, les travaux de construction de l'autoroute A45 entre Saint-Etienne dans le département de la Loire et Lyon dans le département du Rhône, a indiqué cet arrêté daté du 16 juillet et signé par le Premier ministre François Fillon, le ministre de l'Ecologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire, Jean-Louis Borloo et le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau.

Le futur axe reliant les deux agglomérations représentant une population de 2,5 millions d'habitants, pourrait voir le jour à partir de 2015, moyennant un investissement compris entre 1,1 et 1,3 milliard d'euros.

Un raccordement avec l'actuel A47 qui relie les deux agglomérations via Givors, est prévu au niveau de Saint-Chamond (Loire).

Rappelons que dans le cadre du Grenelle, le gouvernement s'était engagé au gel des nouvelles routes et autoroutes, hormis les cas de sécurité et de congestion, ou d'intérêt local. Selon les organisations écologistes, le projet de l'A45 pourrait entraîner la destruction et le morcellement des milieux naturels, les atteintes à des espèces protégées, les pollutions et la fragilisation de l'agriculture périurbaine.

Outre les élus de la Loire, les milieux économiques emmenés par la CCI de Saint-Etienne/Montbrison se sont également fortement mobilisés contre ce projet.

Les élus et associations préconisent une solution alternative consistant à moderniser l'A47 et à privilégier le développement du ferroviaire.

Pour la fédération France Nature Environnement (FNE), l'autoroute existante A47 doit être requalifiée pour être sécurisée et pour fluidifier le trafic. Les capacités des trains TER Lyon-Saint-Etienne et la qualité des services sont à augmenter.

La FNE, avec sa fédération régionale la FRAPNA, l'Association de Sauvegarde des Coteaux du Lyonnais (SCL), l'association de sauvegarde des Coteaux du Jarez (SCJ) et le collectif DARLY (se Déplacer Autrement en Région Lyonnaise) considèrent que l'A45, conçue à l'époque où le baril de pétrole était à moins de 30 dollars alors qu'il dépassera 200 dollars d'ici la fin 2008, est un projet du siècle passé qui peut et doit être abandonné.

Réactions1 réaction à cet article

 
La nature s'en souviendra

Malheureusement pour nous
la nature s'en souviendra.

Arrêtons vite toutes ces conneries humaines.

écologiquement votre

écologiquemanetvotre | 18 juillet 2008 à 16h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager