En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

SUEZ: Degrémont remporte un contrat de 800 millions de dollars à Dubaï

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
SUEZ Environnement, à travers sa filiale Degrémont, annonce avoir signé le 9 décembre avec Palm Water un contrat d'environ 800 millions de dollars en consortium avec le groupe belge Besix, à Dubaï (Emirats Arabes Unis). Ce contrat, dont la part Degrémont représente 54%, porte sur la conception, la construction et l'exploitation pendant 10 ans de l'usine de réutilisation des eaux usées du programme immobilier de Jumeirah Golf Estates à Dubaï. Le contrat comporte également l'installation et l'exploitation d'un réseau de collecte des eaux usées et de distribution d'eau traitée de près de 40 kilomètres.

Ce projet immobilier, situé à 22 km au sud-ouest du centre d'affaires de Dubaï, est ''une ville nouvelle intégrant quartiers résidentiels et parcours de golfs''. Ces derniers seront irrigués par les eaux recyclées traitées par la nouvelle usine, a indiqué le Groupe. Nakheel, premier promoteur immobilier de Dubaï, a confié une concession de 30 ans à Palm Water, filiale de Palm Utilities, pour développer ce programme.

D'après Suez, cette usine de réutilisation des eaux usées traitera 220.000 m3/jour d'eaux usées pour une population estimée à terme à 900.000 habitants et sera équipée du réacteur biologique membranaire (BRM). Le traitement des boues sera assuré par un système de digestion conçu par Degrémont combiné à un procédé qui réduira le volume produit et fournira du biogaz utilisé pour le fonctionnement de l'usine, a ajouté le Groupe.

Le contrat sera réalisé dans le cadre d'un consortium entre Degrémont, pour la conception, la construction et l'exploitation de l'usine, et le groupe belge Besix, présent à Dubaï depuis 40 ans, pour le génie civil du projet et la construction des réseaux de collecte.

Degrémont vient par ailleurs de terminer la réalisation de l'usine d'épuration d'As Samra (267.000 m3/j) pour la ville d'Amman et de la station de dessalement d'eau saumâtre de Wadi Ma'In sur la mer morte en Jordanie, a souligné Suez.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…