Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Démantèlement de Fukushima : les technologies françaises séduisent le Japon

Risques  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

Le Mitsubishi Research Institute (MRI) vient de sélectionner une technologie française pour le démantèlement de la centrale accidentée de Fukushima-Daïchi. Développé par le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et ONET Technologies, ce bras robotisé équipé d'un laser pourrait servir à découper et retiré les débris de combustible fondus des trois réacteurs endommagés.

Selon le CEA, le procédé français a de nombreux atouts : facilement pilotable à distance, grande tolérance de positionnement pour la découpe de matériaux hétérogènes, moins d'aérosols générés que la plupart des autres techniques disponibles.

Une étude de faisabilité sera remise au MRI d'ici à mars prochain. Elle portera sur l'adaptation de ce procédé aux contraintes spécifiques du site japonais. Les premiers essais devront conforter la réalisation technique de la découpe de ce matériau extrêmement complexe et peu connu.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

MithraSON, logiciel de simulation d’ambiances sonores urbaines CSTB