En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Dépôt d'une plainte collective en Bourgogne contre les réseaux WIMAX

Risques  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com

Une trentaine de personnes victimes d'ElectroHyperSensibilité ou du Syndrome d'Intolérance aux Champs Electromagnétiques ont déposé une plainte collective contre X auprès du procureur de la République de Dijon contre les émissions Wimax. Le Wimax est un mode de transmission et d'accès à Internet en haut débit par ondes hertziennes comme Wi-fi mais portant sur une zone géographique étendue.

"Nous avons constaté que depuis la mise en service d'émissions du type WIMAX dans la proximité de nos résidences (…) les attaques de notre Santé, déjà importantes du fait de la Téléphonie Mobile, se sont encore aggravées. Ces attaques entraînent un affaiblissement général et des perturbations des fonctions physiologiques et cognitives, ainsi que des douleurs fréquentes et parfois continues, fortes et invalidantes, avec graves troubles du sommeil", relatent les plaignants.

Ces derniers demandent "que toutes dispositions soient prises d'urgence pour en faire cesser la cause, c'est-à dire les émissions Wimax", notamment par le remplacement de la distribution aérienne par la distribution filaire : "la distribution du territoire en fibre optique est déjà réalisée à 98%. Et pour les fins de réseaux en fibre optique aérienne les supports sont déjà en place presque partout", explique le collectif.

Selon l'association Robin des Toits, spécialisée dans ce domaine, une circulaire datée du 24 décembre 2010 aurait été adressée début janvier aux Conseils Régionaux et aux Conseils Généraux pour leur rappeler que les investissements pour les réseaux Wifi et Wimax étaient coûteux et leur conseiller plutôt la fibre optique. "Elle leur rappelle que les répercussions sanitaires – surtout pour les E.H.S. – ElectroHyperSensibles sont établies [pour le Wimax]. Le résultat global sera une aggravation de la situation financière de la Sécurité Sociale", explique l'association.

Réactions4 réactions à cet article

 

La fibre optique existe déjà, par conséquent les réseaux WIMAX n'ont pas de sens, surtout si une des conséquences est une pollution hertzienne infiniment plus grande pour des avantages très faibles.

Il est urgent que l'Etat prenne ses responsabilités devant l'irresponsabilité des vendeurs à la sauvette prêt à tout pour vendre.

arthur duchemin | 04 janvier 2011 à 10h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le Wimax est la neige d'hier...aujourd'hui, le monde entier deploie le LTE qui permet aux campagnards d'avoir un service Internet comparable aux citadins.

Il faut relativiser les inconvenients avec les avantages pour l'ensemble de la population.

emf949 | 04 janvier 2011 à 11h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Eh ! emf949, ce n'est pas parce que "le monde entier" fait quelque chose, que ce quelque chose est bien ! "Le monde entier" est en train de suivre un développement économique qui n'est pas viable. A l'époque des essais nucléaires à Mururoa, de l'amiante, les industriels, les gouvernants devaient dire probablement qu'il fallait "relativiser les inconvénients" au profit des avantages... Finalement si on va par là, la guerre aussi a des conséquences positives puisqu'à chaque fois elle relance l'économie. Je suis certain qu'en secret, certain on de bien vilaines pensées.
Par ailleurs le WIMAX ne profite pas à l'ensemble de la population mais en Bourgogne, apparemment, c'est 2 %... Par contre les ondes des antennes de WIMAX arroseront beaucoup plus de monde gratuitement. Et il faut ajouter les ondes du WIMAX au reste, téléphonie mobile, etc...
Je suis personnellement totalement solidaire avec cette trentaine de personnes. Essayons de prévenir un nouveau scandale sanitaire et qu'il ne faille pas cette fois-ci 50 ou 70 ans - et ses cohortes de victimes - pour que nous réagissions

Lurbeltz | 12 janvier 2011 à 11h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Conflit d'intérêt, principe de précaution et non respect de l'humain

Il est scandaleux que certains s'autorisent à polluer les autres en toute impunité. La sécurité sociale devrait dors et déjà prendre des dispositions légales pour rien clarifier la responsabilité des acteurs dans ce domaine et à terme identifier exactement ceux qui seront susceptibles de causer des dommages sur la santé d'autrui.

arthur duchemin | 11 février 2011 à 10h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager