En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les députés allemands étendent la vie des centrales nucléaires du pays

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Les députés  allemands ont voté le 28 octobre, à 308 voix pour et 289 contre, l'allongement de la durée de vie des 17 réacteurs nucléaires du pays de 12 ans en moyenne, à l'issue d'un débat houleux. Le gouvernement actuel d'Angela Merkel s'est déjà prononcé en septembre en faveur de l'extension du fonctionnement des centrales au-delà de 2021, alors que la loi sur le nucléaire  de 2002 avait prévu l'arrêt de toutes ces centrales à cette échéance. Selon l'AFP, 2.000 militants écologistes ont manifesté devant le Bundestag (Parlement allemand) en opposition à ce revirement.

Réactions2 réactions à cet article

 

Bine, je constate que les allemands, et les écologistes de greenpeace n'ont pas une meilleur compréhension du Pb énergético-climatique que les français....
Le vrai pb c'est la densité énergétique des différente énergies ! Les renouvelables moderne (éolien et photovoltaïque) sont bonnes dernières sur une échelle de densité décroissante, l'U235 est le premier(en installation effective, je parles). Le carbone fossile est déjà très très efficace, mais en "renouvelables ancien", l'hydraulique et le bois ont déjà de bons rendements ...Surtout avec les technos modernes. Ah, et puis les déchets urbains, ne sont pas renouvelables quand il n'y a plus de quoi les fabriquer !

Moise44 | 29 octobre 2010 à 22h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,
Le vrai problème soulevé par cet article n'est pas du tout la densité énergétique des différentes énergies. Il est évident que le nucléaire a une densité énergétique largement supérieure aux autres, mais une analyse cohérente et "durable" repose sur d'autres facteurs: analyse des risques, analyse du cycle de vie de la filière, analyse de la durabilité de la ressource, analyse des coûts, etc.

Je rappelle que l'énergie nucléaire est crée à partir d'une ressource non renouvelable (uranium principalement) dont les réserves à ce rythme sont estimées à 40 ans, que le cyle de vie de la filière fait apparaître des émissions de GES non négligeables (malgré ce que disent les médias dominants, le nucléaire n'est pas idéal pour lutter contre le changement climatique), que le nucléaire produit des déchets de longue vie dangereux sans aucune solution viable de traitement, que le nucléaire civil accélère la prolifération du nucléaire militaire, qu'il se produit en France chaque année des dizaines d'incidents dans nos centrales et qu'une catastrophe nucléaire reste envisageable (et oui même en France!), et que le nucléaire comporte des coûts sociaux pharaoniques (coûts de construction et aussi de démantèlement).

Bref, une analyse profonde du problème énergétique ne doit à mon avis pas se borner à la densité énergétique, mais plutôt à une analyse multi-critères.

Face aux risques croissants liés à la prolongation de la durée de vie des centrales allemandes, pour ma part je me contrefous de la densité énergétique et je soutiens les ONG et les écologistes allemands.

Lasgo47 | 04 novembre 2010 à 16h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager