En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Une proposition de loi visant à interdire le chauffage en terrasse

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Selon l'AFP, trois députés Verts - Yves Cochet, Martine Billard et Noël Mamère - ont déposé une proposition de loi visant à interdire le chauffage des terrasses des bars et restaurants, symbole selon eux d'un gaspillage énergétique considérable, a indiqué le 7 novembre Yves Cochet.

L'article unique de cette proposition de loi, déposée le 29 octobre par les députés vise l'interdiction pour les maires d'autoriser les terrasses qui sont chauffées, a déclaré M. Cochet. Le maire ne peut ni octroyer ni renouveler, pour les activités commerciales en terrasse pour le compte de personnes physiques ou morales, un permis de stationnement sur la voie publique ou une autorisation de voirie, si cette occupation est accompagnée d'une installation de chauffage contrevenant aux normes de déperdition thermique (...), dispose le texte, cité par le député.

On n'est pas contre les terrasses, mais (on refuse) les terrasses où il y a des braseros électriques ou à gaz, parce que cette façon de chauffer la rue est symbolique d'un gaspillage occidental bête, a-t-il expliqué. Pour une petite terrasse de 12 m2, il faut deux radiateurs, a précisé M. Cochet. Or, pour un seul radiateur à gaz, la dépense énergétique est d'environ 1 kg de propane à l'heure, et les émissions en gaz à effet de serre sont de 3kg de CO2 à l'heure, a-t-il affirmé.

Démentant toute conséquence négative pour les commerces dont les terrasses sont très courues depuis l'interdiction de fumer dans les cafés et restaurants en vigueur depuis janvier, M. Cochet a fait valoir qu'il y a 10 ans il n'y avait pas de braseros et (que) le commerce se portait aussi bien, sinon mieux. Ca ne détruira pas de l'emploi, a-t-il ajouté, proposant aux fumeurs de garder leur manteau en terrasse, ou de recourir aux plaids et couvertures.

Dans un communiqué publié vendredi, le groupe de tabac britannique British American Tobacco (BAT), a notamment critiqué l'initiative des trois députés écologistes, soulignant qu'elle fait suite à l'adoption par les députés européens, fin janvier 2008, d'un rapport demandant à la Commission européenne le retrait des chauffages extérieurs.

Réactions4 réactions à cet article

 
bonne idée mais...

Bonne idée de réduire la consommation d'énergie. Mais il me semble que les pouvoirs politiques devraient plutôt s'affairer à limiter les consommations plus globale et éviter encore une fois de culpabiliser les citoyens (lesquels sont évidemment coupables aussi) en limitant par exemple des usines qui tournent 24h/24... Seulement, une terrasse d'un café ça rapporte moins qu'une usine pendant une nuit...

Que les terrasses de café chauffées soient une idiotie, je suis plutôt d'accord mais il me semble que certains gaspillages sont plus grand et plus flagrant. Il est seulement plus facile de taper sur les citoyens que sur les patrons... Même pour les verts...

Il est temps qu'on soit égaux devant les problématiques énergétiques et qu'on arrête de mettre des rustines partout ! Il faut en finir avec les entreprises polluantes !

"chauffer la rue est symbolique d'un gaspillage occidental bête", ce n'est pas entièrement faux... Seulement, il s'agit là d'un symbole... Fabriquer 10000 pièces de voiture de plus pour en vendre encore plus et donc en entasser encore un peu plus dans les casses et un tout autre gaspillage.

Je m'emporte un peu et je n'ai aucun chiffre à avancer, j'ai peut-être tord mais je cherche juste à éveiller un débat qui n'existe pas... Il paraît normal que tout le monde fasse un effort mais pas les entrepreneur... La croissance éternelle n'est pas, n'a jamais été, ne sera jamais une bonne idée !

Anonyme | 12 novembre 2008 à 15h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:bonne idée mais...

Bonjour monsieur l'anonyme,
Quelques réflexions pour enrichir le débat :
Les terrasses sont-elles chauffées parce que les clients veulent s'y installer, ou les clients vont-ils en terrasse parce qu'elles sont chauffées ? En termes de consommation, c'est quand même souvent l'offre qui suscite la demande.
Les usines tournent la nuit ? Savez-vous qu'il y a des process industriels qui durent 24, 48, 72 h ? Dans ce cas-là, il n'est pas possible d'arrêter les machines pour la nuit. En plus, je ne pense pas que la consommation électrique des usines fonctionnant 24h/24 soit plus importante la nuit que le jour. Les grands halls de production sont éclairés en continu ; les bureaux administratifs, par contre, sont vides la nuit.
Notez que je ne cherche pas à justifier le travail de nuit, c'est un autre débat.

Ecolowoman | 12 novembre 2008 à 17h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:bonne idée mais...

Bonjour madame Ecolowoman,

Effectivement les terrasses chauffées ne sont remplies que parce qu'elles sont chauffées, encore une fois je ne justifie pas ce chauffage...

Je ne citais les usines qu'à titre d'exemple, pour illustrer le propos que est le suivant : les pouvoirs politiques me semblent plus enclins à se tourner vers les citoyens que vers les patrons quand il s'agit de faire des gestes écologiques et se donner une bonne conscience générale... Ce qui me parait un peu faussé et légèrement hypocrite...

Ce qui ne veut pas dire que je suis pour que les citoyens fassent n'importe quoi et se laisse aller à une consommation à outrance ! Et mon commentaire n'est pas non plus là pour défendre les terrasses chauffées, ni aucune autre consommation idiote.

Désolé pour l'anonymat, je n'avais pas vu la case pseudo (cependant un autre débat pourrait poindre le bout de son nez sur le fait d'être anonyme ou caché derrière un pseudo :))

Anne O'Nyme :) | 12 novembre 2008 à 17h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
se relire avant de poster !

"les pouvoirs politiques me semblent plus enclins à se tourner vers les citoyens que vers les patrons"
1) les patrons sont aussi des citoyens
2) dans le cas présent, l'interdiction est faite aux patrons (de bars, restaurants...)
En résumé, votre intervention me semble bien inutile...

agitato | 13 novembre 2008 à 08h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager