Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Destruction de gaz industriels : Bruxelles veut les limiter, la Banque mondiale accusée de les encourager

Gouvernance  |    |  Victor Roux-Goeken  |  Actu-Environnement.com
La commissaire européenne à l'Action climatique, Connie Hedegaard, a proposé mercredi 25 août de limiter dès 2013 l'usage de crédits carbone issus de projets de destruction de gaz industriels dans le cadre du Mécanisme de développement propre (MDP), l'un des outils de réduction des émissions de CO2 du protocole de Kyoto. L'année 2013 correspond au démarrage de la troisième période du marché européen du carbone (ETS, 2013-2020).

Plusieurs ONG environnementales estiment que ces projets sont à l'origine de crédits carbone douteux. Selon elles, les industriels les développant accroissent intentionnellement leur production de HFC 23, gaz industriel à puissant effet de serre, pour générer plus de crédits carbone lors de sa destruction. Ces ONG sont à l'origine d'une possible révision de la méthodologie de ces projets, actuellement à l'étude.

La proposition de la Commission européenne sera présentée après réalisation d'une étude d'impact en vue de la conférence internationale sur le climat de Cancun, fin novembre 2010.

De son côté, l'une des ONG ayant révélé la pratique des crédits bidons, l'Environmental investigation agency (EIA), dénonce dans un communiqué du jeudi 26 août le rôle de la Banque mondiale dans l'affaire.

Selon l'ONG, ''la Banque mondiale tente de saboter la réforme des projets HFC 23''. L'EIA estime que l'organisation internationale a ''répandu des erreurs d'analyse et factuelles'' dans un document publié sur ce thème le mois dernier.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Droit de l'énergie : votre conseil à distance et à l'international Energie-legal