En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

PET opaque : Eco-Emballages lance deux nouveaux appels à projets

Déchets  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°368 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°368
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Eco-Emballages a lancé le 9 mars deux nouveaux appels à projets sur l'éco-conception des emballages et sur les débouchés du PET recyclé. Ces appels à projets font partie du programme d'actions d'Eco-Emballages lancé en févrie pour répondre aux problèmes de recyclages liés à l'usage croissant de PET opaque pour les emballages.

Les projets sélectionnés seront financés à hauteur au maximum de 50% des dépenses éligibles. Par ailleurs, le budget maximal est plafonné à 200.000 euros par dossier. Le dépôt des dossiers de candidatures est fixé au 19 mai 2017.

Développer des projets industriels

Le premier appel à projets vise à renforcer l'éco-conception des emballages en PET opaque. Il s'adresse aux acteurs qui développent un projet industriel visant à améliorer la recyclabilité des emballages dès leur conception. "L'objectif est de limiter l'impact des opacifiants minéraux, en optimisant leur quantité par emballage, leur nature et leur fonctionnalité", explique l'éco-organisme qui précise que la durée attendue des projets est comprise entre douze et 24 mois.

Le second appel à projets doit permettre d'élargir les usages du PET opaque recyclé. Eco-Emballages recherche des projets industriels permettant d'intégrer du PET opaque recyclé dans de nouvelles applications. Les secteurs du BTP, de l'énergie et de l'automobile sont ciblés. "Films pour revêtements de sols, alliages, mousses, fibres et filaments, plaques, etc., (…) ont déjà été identifiés comme des débouchés potentiels", explique l'éco-organisme. Là encore, la durée attendue des projets est de l'ordre de un à deux ans.

Le PET opaque est de plus en plus utilisé comme emballage, notamment dans les secteurs du lait, des jus de fruits ou encore de l'hygiène et du bricolage. Il ne peut être recyclé en mélange avec du PET coloré, qu'à condition de ne pas dépasser 15% du mélange. En 2016, le taux moyen de PET opaque a atteint 12%, avec des pointes allant au-delà. Le 1er février dernier, la ministre de l'Environnement avait donc demandé à Eco-Emballages de fixer un malus sur l'éco-contribution des emballages en PET opaque. L'éco-organisme avait 15 jours pour proposer une modulation de ses tarifs. Par ailleurs, "si aucune technologie de recyclage n'émerge, j'envisagerai l'interdiction du PET opaque", avait annoncé Ségolène Royal, précisant qu'elle créait un groupe de travail sur le recyclage de cette résine plastique.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager