En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Dieselgate : la commission allemande confirme les dépassements d'émissions de NOx constatés en France

La commission allemande de contrôle des émissions polluantes des voitures confirme les dépassements constatés en France. Le bridage des dispositifs antipollution est au cœur de la tourmente. Renault fait partie des constructeurs pointés du doigt.

Transport  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
Dieselgate : la commission allemande confirme les dépassements d'émissions de NOx constatés en France

Le 22 avril, le ministre allemand des Transports, Alexander Dobrindt, a présenté le rapport de la Commission d'enquête Volkswagen (VW). Celle-ci a été mise en place par l'Etat fédéral suite à la découverte, par les autorités américaines, de l'utilisation par le constructeur allemand d'un dispositif antipollution ne fonctionnant que lors des tests règlementaires. La commission allemande chargée de faire la lumière sur d'éventuelles fraudes aux tests d'homologation des véhicules a évalué la conformité de 56 voitures Euro 5 et Euro 6 de différents constructeurs. Comme son homologue français, elle a effectué, sous l'égide de l'Autorité fédérale du transport routier (KBA) chargée d'homologuer les véhicules vendus outre-Rhin, des tests sur banc d'essai et sur piste. Sans surprise, les résultats montrent que les émissions d'oxydes d'azote (NOx) des voitures testées peuvent atteindre des niveaux largement au-delà des seuils fixés par la réglementation européenne. Le plus souvent, les émissions mesurées sur route atteignent 150 à 400 mg/km (pour une valeur règlementaire de 80 mg/km pour la norme Euro 6). Cependant, des véhicules se démarquent avec des émissions largement supérieures à 1.000 mg/km lors des tests sur piste. C'est notamment le cas de la Chevrolet Cruze 2,0 litres, dont les émissions dépassent 1.800 mg/km, de la Volskwagen Amarok 2,0 litres (plus de 2.000 mg/km) et de la Fiat Ducato 3,0 litres (plus de 2.500 mg/km). La KBA vient ainsi confirmer les données provisoires publiées par la commission technique indépendante de contrôle des émissions polluantes des véhicules créée en octobre dernier par le ministère de l'Environnement français.

Fenêtre thermique

Premier constat, seul Volkswagen utilise un logiciel frauduleux. La commission n'a constaté aucun dispositif d'adaptation des émissions lors des tests d'homologation chez les autres marques, explique le ministère allemand des Transports. En revanche, les constructeurs utilisent fréquemment une faille règlementaire qui leur permet de brider le dispositif antipollution pour certaines "fenêtres thermiques". Ainsi, les dispositifs de dépollution sont optimisés pour certaines températures et sont désactivés en dehors des conditions de température optimales. Hors fenêtre thermique, les émissions polluantes sont parfois très supérieures à la norme européenne.

"Ceci est permis par la loi, si le dispositif est nécessaire pour protéger le moteur contre les dommages", explique le ministère allemand des Transports. Toutefois, il admet avoir des "doutes" sur la pertinence de la désactivation des dispositifs de dépollution de certains constructeurs. Le ministère se demande notamment "si les fenêtres thermiques choisies sont pleinement justifiées par la protection du moteur". En conséquence, la commission a demandé aux constructeurs automobiles de prendre des mesures pour limiter la fenêtre thermique à ce qui est réellement nécessaire. Dorénavant, les constructeurs devront justifier leur stratégie de réduction des émissions et la KBA devra approuver les différents dispositifs de protection des moteurs. Les constructeurs allemands "ont déclaré par écrit qu'ils effectueront des optimisations appropriées", rapporte le ministère.

Les dépassements des Renault confirmés

Le ministère allemand explique aussi que les véhicules concernés feront l'objet d'un rappel afin de les mettre en conformité avec les normes environnementales. Environ 630.000 véhicules, fabriqués par Audi, Mercedes, Opel, Porsche et Volkswagen, devraient être rappelés. Cette remise à niveau concerne les émissions de NOx et la consommation de carburant. Le rapport officiel de la commission pointe en particulier le moteur Amarok 2,0 litres de Volkswagen dont la remise à niveau proposée par le groupe automobile a été validée le 27 janvier dernier par la KBA. S'agissant de la Volkswagen Golf, certains véhicules ayant déjà fait l'objet d'un rappel sont en cours d'homologation. Par ailleurs, le rappel pourrait aussi viser d'autres véhicules équipés de moteurs 2,0 litres, dont des Audi A4, A5, A6 et Q5, ainsi que la Seat Exeo.

Le rapport de la commission, qui détaille les résultats de tous les véhicules testés, pointe aussi les véhicules du groupe Renault et confirme les tous premiers résultats des tests français. Les tests allemands montrent notamment des "augmentations significatives" des émissions de NOx pour des températures extérieures inférieures à 10°C. Ainsi, les émissions de NOx de la Dacia Sandero (Groupe Renault) mesurées sur route sont dix à douze fois supérieures au seuil réglementaire (plus de 1.000 mg/km) et celles des Renault Kadjar 1,6 litre et 1,5 litre jusqu'à quatorze fois supérieures (jusqu'à plus de 1.200 mg/km pour le modèle 1,6 litre et plus de 1.100 mg/km pour le modèle 1,5 litre). Comme les constructeurs allemands, le Groupe Renault utilise une stratégie de fenêtre de température, explique le document, qui indique que l'entreprise justifie son dispositif par la protection du moteur. En revanche, les tests effectués sur deux Peugeot 308 SW 1,6 litre sont moins mauvais : les dépassements constatés atteignent "environ trois fois" la valeur règlementaire.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…