En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Dieselgate : une fondation demande à Volkswagen d'indemniser les propriétaires français

Transport  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

La Fondation Diesel Emissions Justice a annoncé, le 23 janvier, le lancement d'une action collective en France à l'encontre du groupe Volkswagen. « L'objectif est d'obtenir, au nom des possesseurs de voitures truquées, une compensation juste et équitable », explique la fondation basée à Amsterdam (Pays-Bas). Cette action collective s'inscrit dans le cadre d'une initiative à l'échelle européenne menée au Pays-Bas depuis septembre 2019, et en Belgique depuis novembre 2019. « Si Volkswagen n'accepte pas de trouver une solution négociée, la Fondation est prête à engager des actions en justice dans différents États membres de l'Union Européenne. » L'association de consommateurs Familles Rurales et l'association environnementale France Nature Environnement s'associent à cette action. Le cabinet d'avocats Vigo se charge du volet juridique.

La fondation considère que « 8,5millions de possesseurs européens de voitures ont subi des dommages et ont, par conséquent, droit à une indemnisation juste et équitable ». Pour l'instant, Volkswagen « a versé des milliards d'euros en compensation suite à des recours collectifs sur d'autres continents, comme aux États-Unis ou en Australie, mais aucune transaction de ce type n'a été conclue en Europe ». La fondation invite les propriétaires de Volkswagen à se joindre à son action en vue de négocier avec le constructeur automobile, voire de mener des actions en justice. En France, près d'un million de voitures Volkswagen ont été équipées de logiciels truqués, explique-t-elle.

En novembre dernier, V pour Verdict avait lancé une action similaire envers Renault. Il s'agissait d'obtenir une indemnisation de la part du groupe automobile, pour les particuliers qui ont acquis des modèles de la marque classés parmi les plus polluants lors des tests réalisés par les pouvoirs publics dans le cadre du dieselgate.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager