Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Deux espèces de papillons de jour sur trois ont disparu dans au moins un département

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Deux espèces de papillons de jour sur trois ont disparu dans au moins un département

Selon l'Office pour les insectes et leur environnement (Opie), sur les 301 espèces de papillons de jour vivants en France métropolitaine, 200 espèces « n'ont pas été revues depuis 20 ans dans au moins un département » qu'elles occupaient. Soit 66 % d'entre-elles. L'association s'est intéressée à la présence des espèces de papillons à l'échelle départementale pour proposer un « indicateur papillons de jour » avec l'Observatoire national de la biodiversité (ONB). Par exemple, l'Hespérie du Pas-d'âne occupait quatre départements dans les Pyrénées, mais depuis 2000 elle n'a été observée que dans deux de ces départements. Quant au Damier du Frêne, il était présent dans 22 départements du nord de la France, et depuis 2000, il n'est observé que dans six départements, souligne l'Opie.

   
Six espèces de papillons de jour dont la présence est en diminution dans les départements © Opie
 
   

Les pertes concernent des espèces qui ont besoin de « milieux bien précis » : les pelouses sèches (ex. : l'Hermite – Chazara briseis, l'Agreste – Hipparchia semele), les prairies humides (ex. : le Mélibée – Coenonympha hero), et les clairières forestières (ex. : la Bacchante – Lopinga achine, le Grand Collier argenté – Boloria euphrosyne, le Damier du frêne – Euphydryas maturna), explique l'association. Or, « ces milieux sont en déclin de par l'évolution de la gestion du territoire ». Les pratiques en cause sont par exemple l'urbanisation des terres, l'assèchement des zones humides, l'abandon des élevages extensifs ou encore l'intensification de l'exploitation des forêts.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

VALORMAX BA : une gamme de matériels pour la valorisation de biomasse NOREMAT