En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les bâtiments municipaux affichent leurs performances énergétiques

Débutée en 2003 par l'association Energie-Cités, la campagne européenne Display encourage les autorités locales à afficher le diagnostic des performances énergétiques des édifices publics.

Gouvernance  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
Débutée en 2003 par Energie-Cités, association des autorités locales européennes pour une politique énergétique locale durable, la campagne européenne Display® (affichage) est destinée à encourager toute autorité locale à afficher volontairement les performances énergétiques et environnementales de ses bâtiments publics, en utilisant le modèle de l'étiquette des appareils électroménagers. Le but : engager et responsabiliser chaque citoyen sur ses consommations énergétiques pour les réduire, diminuer les émissions de gaz à effet de serre et réaliser des économies financières, indique Energie-Cités. Une municipalité européenne de 100.000 habitants peut dépenser 1.5 millions d'euros pour l'énergie de ses bâtiments publics. En réduisant ses consommations énergétiques de seulement 1%, elle économise 15.000 euros, explique l'association. Avec 10% de réduction, elle peut réinvestir 150.000 euros.

Une municipalité qui s'engage dans la Campagne Display s'inscrit sur le site et y enregistre ses bâtiments municipaux. Energie-Cités met à disposition un outil disponible en ligne qui permet le calcul des performances énergétiques des bâtiments et leur permet d'éditer le classement des bâtiments publics. Sur une échelle allant de A à G, du vert foncé à l'écarlate (un rouge vif signalant un immeuble très énergivore), les édifices sont ainsi classés selon trois critères : consommation d'énergie, émission de CO2 et consommation en eau. La campagne Display doit durer au moins 10 ans. La première phase du projet, financé par la DG environnement de la Commission européenne, a réuni 21 villes pilotes de 18 pays et 4 experts scientifiques et techniques. Après une période de cofinancement durant le premier semestre 2005, la Campagne est aujourd'hui cofinancée par la DG TREN (énergie et transports) de la Commission européenne soutenue par le projet intitulé ''Towards class A'' (affichage vers la classe A).

En Europe, 228 communes, dans 25 pays, participent à cet affichage de posters Display parmi lesquelles figurent Modène (Italie), Francfort (Allemagne), Bielsko-Biala (Pologne), Leicester (Royaume-uni). 249 collectivités locales européennes, dont 99 françaises, ont rejoint le dispositif : Lille, Strasbourg, Nancy, Amiens, Dunkerque, Besançon, Grenoble, etc. Le 14 juin 2007, Jean-Luc Daubaire, adjoint au maire de Rennes, a apposé des affiches Display sur trois nouveaux sites municipaux : la Direction des ressources humaines, l'Ecocentre de la Taupinais et le groupe scolaire Villeneuve. L'objectif de l'année 2007 est d'atteindre le chiffre de 20 bâtiments, a déclaré la ville de Rennes qui a déjà doté sept bâtiments de plusieurs posters.

Le programme Display est un outil de communication et de sensibilisation auprès du personnel municipal et du public comme les écoles. Ainsi, pour les trois nouveaux bâtiments estampillés Display à Rennes, 111 personnes ont reçu une formation aux économies d'énergie, dispensée par la Mission Environnement de la Ville de Rennes. Au total, les collectivités locales européennes comptent plus de 5.900 bâtiments labellisés. Depuis 2006, les villes avec les meilleurs résultats de campagne de communication sont récompensées tous les ans par le Prix ''Towards Class A'' : l'an dernier, Lille a reçu le 3e prix derrière Bristol (Royaume-uni) et Brasov (Roumanie). Ce prix a pour objectif d'encourager les municipalités à améliorer et/ou comparer leurs stratégies de communication pour améliorer les performances énergétiques et environnementales de leurs bâtiments, progresser vers la Classe A voire devenir un ''Exemple à suivre''. Display est désormais accessible aux entreprises du secteur privé : 3 sociétés participent au programme au Royaume-Uni et une en Suisse.

Rappelons qu'à l'instar des logements loués, le diagnostic de performance énergétique (DPE) deviendra obligatoire, à partir du 1er juillet 2007, dans les bâtiments (qu'ils soient vendus, loués ou non) remplissant les trois critères suivants : si leur surface utile est supérieure ou égale à 1.000 m2, s'ils sont la propriété d'une puissance publique ou occupés par un établissement public administratif ou un établissement public à caractère industriel et commercial et s'ils sont classés établissement recevant du public de catégorie 1 à 4.

Réactions1 réaction à cet article

 
collectivité locale et DPE

Bonjour,
au-delà du volontarisme, y-a-t'il à ce jour, une obligation de DPE pour les collectivités locales ?
merci à vous,
cordialement,

nouvelle | 13 août 2009 à 17h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…