En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Documentaire ''Du poison dans l'eau du robinet'' lundi 17 mai sur France 3

Eau  |    |  Actu-Environnement.com
France 3 diffuse lundi 17 mai 2010 à 20h35 dans Hors-Série le film de Sophie Le Gall ''Du poison dans l'eau du robinet'' produit par Ligne de Mire avec la participation de France Télévisions

Sans le savoir, des millions de Français boivent une eau trop chargée en aluminium, nitrates, pesticides, médicaments et en radioactivité. Dans certains cas, l'eau est même non-conforme aux normes de précautions sanitaires. Munie d'une valise multimédia équipée d'éprouvettes, Sophie Le Gall, la réalisatrice de ce documentaire d'investigation, a parcouru la France pour recueillir les preuves de la contamination et interpeller les autorités.

Le documentaire sera suivi d'un post-scriptum présenté par Marie Drucker qui regroupera l'auteur, le réalisateur et des témoins ou experts.

Réactions22 réactions à cet article

 
Marketing en bouteille

Cette mise en scène ça n'est pa très naturel !!!

Trepignette | 18 mai 2010 à 00h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Du poison...

Bravo France Television pour la qualité de ce documentaire, tout simplement effrayant. Est-il prévu de le rendre disponible en DVD ?
Merci pour votre réponse
Cordialement

Mamine | 18 mai 2010 à 07h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 
On ne nous dit pas tout

Ce qui est inquiètant c'est que tous les services officiels sont au courant mais que tout le monde se tait. Finalement quand Cristaline faisait sa publicité tant décriée disant "je ne bois pas l'eau que je consomme" elle avait très certaionement raison.
Alors quand on vous dit à longueur de journée que l'eau du robinet est de bonne qualité, on peut avoir des doutes ...

ptilu75 | 18 mai 2010 à 08h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 
edifiant

que l eau ne soit pas d'une qualité irréprochable seuls quelques protozoaires ou lamellibranches pouvaient encore le croire, ce qui est édifiant dans ce reportage, c'est la langue de bois, le mensonge, l'hypocrisie qui règne autour de tout ca, vraiment intéressant!

corh | 18 mai 2010 à 08h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
bravo!

merci et bravo, je me suis régalé et j'ai appris.
consterné aussi, stupéfait que dans notre société extra sécurisée actuelle ou nous cache de si grosses vérités.
le malaise de certains intervenants est terrible, et je les plains de porter ce lourd fardeau du mensonge sur la santé public au quotidien.
bientôt des procès médiatiques contre ses compagnies toutes puissantes et toutes "malfaisantes", car finalement, faire du profil sur des ressources naturelles polluées en toute connaissance de cause, c'est bien répréhensible!?

quand au visage angélique de la réalisatrice, je suis charmé...

misyg2002 | 18 mai 2010 à 09h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Buvez de l'eau en bouteille

Manifestement toutes les autorités sanitaires et tous les industriels sont au courant : ncore une fois, on nous ment!
C'est Cristaline qui avait raison quand elle a fait sa campagne de publicité tant décriée il y a 2 ou 3 ans : "Je ne bois pas l'eau que je consomm"
Conclusion : seule l'eau en bouteille offre des garanties de qualité ??????????

ptilu75 | 18 mai 2010 à 09h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Encore les lobbies qui nous empoisonnent

Cette émission de FR3 tombe à pic après le vote du Grenelle II et des conditions fixées pour le retrait des produits "phytosanitaires" du marché avec lesquels les agriculteurs nous empoisonnent et pourrissent la nappe phréatique... Ils nous font manger des viendes qui regorgent de ces cochonneries fabriquées par Monsanto et Cie... Ne pas oublier que ces conditions de la loi ont été défendues par un vétérinaire (Gatignol) qui ne peut pas ne pas connaître les effets de tous ces produits sur notre santé... Experts en la matière les véto !
Transgressons la loi qui nous interdit de consommer notre propre eau provenant de l'eau de pluie (toujours ces voyous de lobbies) lorsque nous en avons la possibilité, collectons, traitons, distribuons... Tous "faucheurs volontaires" .
L'eau que l'on nous fait boire est pourrie, personne ne peut l'ignorer.

EcoBioClimatique | 18 mai 2010 à 09h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 
déchets ou santé

ce reportage a le mérite de montrer que certaines communes ne peuvent assurer la distribution d'une eau de qualité, notamment par manque de moyens (les ruraux sont-ils prêts à voir augmenter leur facture d'eau pour financer travaux d'interconnexion et traitements? quel accompagnement social alors et quelle péréquation ville -campagne?).
L'eau dans la grande majorité des communes est bien potable. Il faut donc vérfier la qualité de l'eau à son robinet (données dispo sur le net - sites des ddass) avant de se tourner vers l'eau embouteillée (qui pose aussi des pb : déchets, bilans énergétiques et carbone plus élevés, et doutes sur les intercations entre l'emballage plastique et l'eau contenue...).
Tout le monde joue un rôle dans la pollution des ressources en eau (activité agricole, particulier (assainissement, desherbage, médicaments), collectivités, industriels) et il faut qu'on agisse tous ensemble et vite!

schu | 18 mai 2010 à 10h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Aluminium boujour le business

Cela fait plaisir de voir que la baleine sort une peu de sous son gravier. Je n'ai pas vu le documentaire mais pour ma part ce qui me choque le plus c'est que l'on utilise de l'aluminium pour favoriser la décantation-floculation en centrale de "traitement" de l'eau alors même que l'on arrive pas à s'en débarrasé dans la suite du procédé, au final on se retrouve avec un consommmateur qui se prend sa petite dose d'alu tous les jours. Le problème c'est que l'aluminium même à très faible dose favorise l'abrutissement (on comprend mieu les succes de la télé réalité). Et pour finir par un petite dose de paranoïa lucide, mettez l'un à côté de l'autre ce docu sur la pollution de l'eau du robinet omertisée et le docu sur les armes biochimiques à base drogue(dévellopé au court du XX ieme sciècle) de la semaine passé, cela vous donne une machine à contrôler un peuple :p.
Bon en plus les vendeur d'alu sont assez souvent de sacré rascal, recherchez donc Rusal sur wiki vous allez pas être déçu (c'est le 3ieme vendeur au monde il me semble). Bon voila vous avez pu constater que j'ai moi même trop pratiqué l'eau du robinet. Bonne journée

Tutur | 18 mai 2010 à 10h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Eau Diamant

J'invite les curieux ou toute personne de trouver une solution pour boire une eau de qualité sans avoir besoin d'acheter de l'eau en bouteille de taper eau diamant de Joël Ducatillon sur le web.
J'en bois et ma démarche scientifique se limite au gout de l'eau que je bois et mon sentiment.
Et tous ces eau du robinet qui on mauvais gout deviennent agréable à boire après...
Ai je suffisamment attisé vôtre curiosité pour que vous alliez vous informer ?
Bien à vous !

paul | 18 mai 2010 à 10h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 
eau gratuite

l'eau du robinet et les carafes filtrantes sont une solution économique. Et si l'on peut l'eau de pluie filtrée à la carafe : cette eau est totalement gratuite.

minnie | 18 mai 2010 à 11h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Toute l'eau n'est pas de mauvaise qualité.

Reportage intéressant au demeurant, nous avons appris des choses intéressante et c'est regrettable qu'un certain "aval" est donné à de l'eau impropre à la consommation. Néanmoins la majorité des eaux distribuées au niveau national et de bonne qualité, voire de très bonne qualité ! A charge des exploitants et élus de jouer la transparaence concernant l'information à la population et là il y a de quoi faire.

Bibi06200 | 18 mai 2010 à 11h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
aluminium

Bravo à Fr3! mais qu'en est il des teneur en aluminium
dans le vin ?? Les analyses consultées sur internet révèlent des taux de 10 mg / litre. Pourquoi ne pas se poser la question? ( valeurs à vérifier )

gesc 67 | 18 mai 2010 à 11h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 
La dictature de l'audimat ...

Bon sujet, mais en voulant flatter l'audimat on décribilise le discours (recours aux techniuqes de caméras cachées, documents interne dérobés, sujet sur le radon dramatisé à outrance, interlocuteure piégés etc...

G. GANESH | 18 mai 2010 à 12h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
histoire d'eaux

C'est quoi une "valise mutimédia équipée d'éprouvettes"?
Et puis le sujet aurait été plus complet et pertinent si la même méthode d'investigation "scientifique"(bof!) avait été appliquée aux eaux en bouteilles et les résultats comparés. Je me demande si les lobbies industriels distribuant les multiples eaux en bouteille ne sont pas quelque part financeurs de ce genre d'émission.

Anonyme | 18 mai 2010 à 14h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:histoire d'eaux

se que je ne comprend pas , c est que certain refuse de revoir leur jugement et vois plutot telle ou telle complot d un concurent....je trouve cela un peu facile , surtout que l emission tres interesante a été diffusée sur une télé d état...heureusement...et vue les preuves apportés par la journaliste ,pour moi je pense que pour les service de l etat et les compegnie de distribution , sa va etre dure de paraitre credible...et justement si certaine partie de l emission etait en camera caché, sa a permis de voir a qu elle point ont nous prend pour des imbeciles

letonor | 18 mai 2010 à 16h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:histoire d'eaux

Bonjour,.
ci toutes les eaux commercialisées sont mauvaises pour la santé,
il faut choisir la moin mauvaise ,
et l'eau du robinet bas tous les records avec le nombre infini de mauvais produits qu'elle renferme.
Car il n'a été question que d'un nombre limité de produits toxiques,sérieusement ci pour vous il est normale que des ovaires poussent sur les testicules des poissons ???.
Je peux comprendre que c'est un problème économique pour les communes mais pourquoi une minorité de maire protégent leurs habitants et que d'autres cache la vérité ?.
Un minimum de respect serait de remettre l'analyse de l'eau
joint à la facture avec une explication claire,après à chacun de prendre ces responsabilités.
Salut.

terreami55 | 18 mai 2010 à 20h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
VIVE L'eau bio

chez nous on a du pipi de brebis 4 mois par an on résiste

PAPY FIRMIN | 18 mai 2010 à 20h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 
ENCORE et TOUJOURS !!!!!

Comment vendre très chère une denrée essentielle à la vie en sachant qu'elle est contaminée.A quand un peu d'humanité au sein des multinationale.

mea | 19 mai 2010 à 11h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:ENCORE et TOUJOURS !!!!!

Ah, l’eternel sujet de la qualité de l’eau. Il est clair qu’un tel reportage informe et désinforme l’audimat.
Oui, certains exploitants ne sont pas toujours transparent, oui, les maires sont parfois fautif par leur ignorances. Mais comme partout, il existe aussi des médecins véreux, des artisans peut scrupuleux, des agriculteurs irrespectueux…

Et quels exemples… N’importe quel curieux sait que toutes les eaux des grands basins agricoles sont pourries par les pesticides et les nitrates, que les eaux des zones granitiques sont naturellement plus riches en composés radioactifs.

Il faut savoir que les normes de potabilisation sont revues régulièrement et sont de plus en plus drastiques.

Aujourd’hui, la technologie permet de traiter toutes les pollutions. De plus en plus de station de production d’eau potable n’ont rien à envier aux usines agroalimentaires de part leurs complexités.

Mais c’est technologies ont un coût, surtout en milieu rural.

Oui, les DDASS et les préfectures savent, oui les exploitants et les maires aussi, mais la grande majorité cherche désespérément des financements pour mener à bien les projets de traitement. L’état se désengage, les communes n’ont plus un sous. (À coté elles doivent aussi refaire le goudron de la rue centrale, améliorer les structures diverses, retenir le dernier épicier du coin,…).Qui reste t’il comme toujours, le consommateur.

L’eau est gratuite. C’est un bien commun. Ce qui se paye, c’est le traitement, les kilomètres de conduite, l’électricité utilisée pour les pompes, la construction des châteaux d’eau, les gars qui travaillent pour maintenir tout cela en état. Et si l’on veut traiter tous les poisons, ça vas couter encore plus chère.

Alors à tous ceux qui trouvent que l’eau est chère, achetez-vous un seau, l’eau des rivières de France est à tous le monde…

carlitotard | 19 mai 2010 à 17h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:histoire d'eaux

Toutes les eaux en bouteilles ne sont pas au même niveau :
Eau de source et eau de table
Faite donc attention, les vrais voleurs sont là... l'eau de table est simplement de l'eau du robinet vendu 100x plus chère. ET souvent vendu comme eau de source.

carlitotard | 19 mai 2010 à 17h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:ENCORE et TOUJOURS !!!!!

et la santé commbien ça coûte ??? dans les dépenses nationales elle tient son palmarès ..
Les responsables sont les pauvres types qui polluent notre planère au nom du veau d'or qu'est "l'argent" et les autres pauvres types qui se soumettent à ce dictat et qui nous gouvernent !!
rika

rika | 23 mai 2010 à 21h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager