Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Climat : la Chine affiche ses efforts à deux semaines de la conférence de Durban

Gouvernance  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Deux semaines avant l'ouverture de la conférence annuelle de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), qui se tiendra du 28 novembre au 9 décembre 2011 à Durban (Afrique du Sud), les autorités chinoises multiplient les annonces relatives à leurs efforts en matière de lutte contre les changements climatiques.

Le 9 novembre 2011, le Conseil des affaires d'Etat de la Chine, a approuvé un plan pour contrôler les émissions de gaz à effet de serre (GES), rapporte l'agence de presse officielle Xinhua. L'objectif est d'aboutir à une diminution de 17% des émissions de CO2 par unité du PIB d'ici 2015, un premier pas dans la mise en œuvre l'engagement pris il y a deux ans par la Chine à Copenhague (Danemark).

Pour cela, le Conseil des affaires d'Etat, présidé par le Premier ministre Wen Jiabao, prévoit notamment la mise en œuvre d'un système de calcul des émissions de gaz à effet de serre et la création d'indicateurs spécifiques destinés aux gouvernements locaux.

350 milliards d'euros sur quatre ans

Deux jours plus tard, le 11 novembre, Gao Shixian, directeur général adjoint de l'institut de recherche énergétique de la Commission d'Etat pour le développement et la réforme, a estimé que "la Chine est confrontée à une grande pression pour atteindre ses objectifs d'ici 2015", en référence au plan adopté par le Conseil des affaires d'Etat. Il s'exprimait dans le cadre de la Conférence et exposition technique mondiale sur l'économie écologique et à bas carbone organisée à Nanchang, capitale de la province du Jiangxi à l'est du pays.

Lors de cette même conférence, Wu Xiaoqing, vice-ministre de la Protection de l'environnement, a annoncé que l'Empire du milieu envisage d'investir plus de 3.000 milliards de yuans (environ 350 milliards d'euros) afin de protéger l'environnement sur la période 2011-2015.

Avec ces déclarations successives à la veille d'une conférence décisive pour le processus onusien de négociations sur le climat, la Chine entend démontrer qu'elle est décidée à atteindre les objectifs qu'elle a pris dans la capitale danoise et qu'un échec des négociations ne pourrait lui être attribué.

Mi octobre, la Commission européenne avait fait fuiter une version provisoire de la Feuille de route énergétique pour 2050 faisant état d'hésitations quant à l'intérêt de maintenir sa politique climatique si aucun accord climatique international n'est trouvé dans les années à venir.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Risques : essais abusifs sur batterie Lithium de forte puissance CNPP