En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le député Joël Giraud chargé d'une étude sur les prélèvements d'eau en montagne

Eau  |    |  Anne-Sophie LuchezActu-Environnement.com

Un décret du 16 mars 2015 charge le député des Hautes-Alpes, Joël Giraud, d'une mission temporaire auprès du ministère de l'Ecologie. Elle portera sur les prélèvements d'eau dans le cadre de l'agriculture de montagne.

Le parlementaire PRG (parti radical de gauche), également Président de la commission permanente du Conseil national de la montagne, devra au cours des 6 prochains mois analyser dans quelle mesure "la fragilité du modèle économique de certaines structures agricoles de montagnes est prise en compte dans la réglementation sur l'eau", précise Manuel Valls.

L'objectif de cette étude ? Formuler des propositions pour mieux concilier la préservation des ressources en eau et le maintien d'une agriculture montagnarde.

La lettre de mission rappelle que les prélèvements d'eau, soumis au régime de la police de l'eau, "doivent respecter l'obligation de maintenir un débit minimal garantissant en permanence la vie, la circulation et la reproduction des espèces". Les pouvoirs publics s'interrogent sur la possibilité de déroger à l'obligation. L'étude portera également sur la redevance perçue par les agences de l'eau, au titre des prélèvements sur la ressource en eau.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…