En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Compétences eau et assainissement : assouplissement des conditions du transfert

La Commission paritaire a rétabli le transfert obligatoire des compétences eau et assainissement, avec des assouplissements, dans le cadre des discussions du projet de loi engagement et proximité. Zoom sur les dispositions retenues.

Eau  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 18.207.240.35
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Compétences eau et assainissement : assouplissement des conditions du transfert
La Commission paritaire a tranché sur l'épineuse question du transfert des compétences eau et assainissement, dans le cadre du projet de loi Engagement et proximité : elle a rétabli le principe du transfert obligatoire à partir du 1er janvier 2020 avec des assouplissements. Dans les grandes lignes, elle reste proche des arbitrages issus des discussions à l'Assemblée. Le texte prévoit de faciliter la mise en œuvre du dispositif de la minorité de blocage, prévue pour...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager