En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Vers un droit à l'eau opposable ?

Eau  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

L'ancien ministre de l'Agriculture Jean Glavany a déposé le 18 septembre à l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à la mise en œuvre effective du droit humain à l'eau potable et à l'assainissement.

Cosignée par des députés de différents courants politiques, cette proposition a été élaborée "par une plate-forme regroupant de nombreuses associations humanitaires, caritatives et environnementales, à l'issue d'un très long travail d'élaboration, d'études, de réflexions et d'échanges", indique l'exposé des motifs.

Se conformer aux engagements internationaux

"Le droit à l'eau traduit deux exigences, celle que chaque être humain dispose de suffisamment d'eau pour satisfaire ses besoins fondamentaux et celle de la réalisation d'un équipement garantissant à chacun l'hygiène, la santé, la dignité et la salubrité", précisent les élus.

Il s'agit par un acte législatif "de conformer le droit français aux engagements pris à l'Assemblée générale des Nations Unies en 2010 et à la déclaration de Rio en 2012" et de faire du droit à l'eau et à l'assainissement "un droit de l'homme opposable dans le cadre juridique français".

"Si le territoire français dispose d'une bonne couverture en eau potable et en équipement d'assainissement", soulignent les parlementaires, les rapports de plusieurs ONG font apparaître qu'"une centaine de milliers de personnes ne disposent pas d'eau potable et ne bénéficient pas d'un équipement d'assainissement". De plus, ajoutent-ils, au moins trois millions de personnes ne disposent pas d'un logement adéquat, ce qui implique également des difficultés au regard de ces deux services.

Réactions1 réaction à cet article

 

Une loi pour résoudre – comment en pratique, du reste ? – les problèmes d'une centaine de milliers de personnes ?

Une loi style marteau-pilon, avec un marteau en mousse élastique...

Qu'en pense M. Valls et tous les obsédés de la question des Roms ?

Wackes Seppi | 26 septembre 2013 à 10h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager