Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Eau insalubre à La Réunion : l'UFC-Que Choisir porte plainte contre une filiale de Saur

Eau  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Ce 1er juin, l'association de consommateurs UFC-Que Choisir annonce qu'elle lance une action de groupe contre la Cise Réunion, filiale du groupe Saur, devant le Tribunal judiciaire de Saint-Denis de l'île de La Réunion. L'association dénonce, dans un communiqué, une distribution d'eau « impropre à la consommation depuis plus de cinq ans » dans cinq communes de l'île : Sainte-Marie, Saint-André, Salazie, Saint-Benoît et Les Avirons. Plus de 80 000 habitants seraient concernés, selon l'UFC-Que Choisir. « Les résultats des analyses réalisées par l'ARS (Agence régionale de santé, ndlr) mettent en évidence de très nombreuses non-conformités et notamment la présence de bactéries fécales, rendant l'eau fréquemment impropre à sa consommation pour l'alimentation et l'hygiène des habitants », indique l'association. Elle demande par conséquent que les abonnés obtiennent le remboursement des bouteilles d'eau « qu'ils ont été contraints d'acheter pour boire, ainsi que de leurs factures d'eau insalubre ».

L'UFC-Que Choisir rappelle que la justice réunionnaise a déjà reconnu la responsabilité de la Cise Réunion à l'égard de l'un de ses abonnés, en la condamnant au versement d'une indemnité représentant les frais d'achat de bouteilles d'eau.

Réactions2 réactions à cet article

 

Quel est l'origine des bactéries, est ce au captage, y a t il des périmètres de protection c'est à L'ARS de nommer un hydrogéologue agréé , ou l'origine est elle due a une déficience du réseau, c'est à la CISE de pouvoir à la réparation du réseau

le papet | 02 juin 2021 à 09h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Sans doute il s'agit d'une urbanisation incontrôlée dans les hauts, il n'éxiste pas de nappes phréatiques comme en métropole, ce ne sont que des laves partout, on capte dans les rivières, il y a 30 ans l'eau était quasiment pas traitée, sur St Pierre, les réseaux d'égoûts sont bien installés et l'eau du robinet sauf cyclone est bonne à boire et même sert à faire la trop délicieuse Dodo, bière emblèmatique de l'île.
Reste à la saur de faire une installation moderne, et demander une enquète pour vérifier les raccordements aux égoûts.
C'est trop facile de tricher la-bas.

pemmore | 02 juin 2021 à 11h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Wilo-Actun ZETOS : pompe de forage haut rendement pour le transport d'eau WILO