En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Eaux de surface : douze nouvelles substances jugées prioritaires

Eau  |    |  Laurent RadissonActu-Environnement.com

La directive européenne, qui ajoute douze produits chimiques à la liste des 33 substances prioritaires dans le domaine de l'eau, est parue le 24 août au Journal officiel de l'UE. Le texte avait été entériné par le Parlement européen le 2 juillet dernier.  Cette nouvelle directive modifie la directive cadre sur l'eau (DCE) et celle sur les normes de qualité environnementale. Les Etats membres devront la transposer avant le 14 septembre 2015.

Les substances ajoutées sont les suivantes : dicofol, acide perfluorooctane sulfonique et ses dérivés (perfluoro-octanesulfonate PFOS), quinoxyfène, dioxines et composés de type dioxine, aclonifène, bifénox, cybutryne, cypermethrine, dichlorvos, hexabromocyclododécanes (HBCDD), heptachlore et époxyde d'heptachlore, terbutryne.

Des normes de qualité environnementale (NQE) devront être respectées pour ces substances à compter de 2018, en vue de parvenir à un bon état chimique des eaux en 2027. A cet effet, les Etats membres devront présenter à la Commission des programmes de surveillance et de mesures d'ici 2018.

Le nouveau texte comprend également des normes plus strictes pour sept des 33 substances déjà couvertes par la législation. Les substances concernées sont les suivantes : anthracène, diphényléhers bromés, fluoranthène, plomb et ses composés, naphtalène, nickel et ses composés, hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Les normes révisées pour ces substances doivent être incluses dans les plans de gestion des bassins hydrographiques en 2015, en vue d'atteindre un bon état chimique des eaux en 2021.

Une liste de vigilance

La Commission est par ailleurs chargée d'établir une liste de surveillance des polluants émergents. La première liste, qui devra être établie avant le 14 septembre 2014, comprendra dix substances au maximum, dont trois substances pharmaceutiques : diclofénac, 17-bêta-estradiol (E2) et 17-alphaéthinylestradiol (EE2). Les effets de ces substances seront surveillés en vue de les inclure dans la liste des substances prioritaires si cela se révèle nécessaire.

Réactions4 réactions à cet article

 

On parle souvent de dégradation de la qualité des eaux de surface car les proportions de dépassements de normes sont en hausse. Mais les normes sont de plus en plus nombreuses et sévères.
Existe-t-il des études d'évolution de cette qualité sur des bases constantes ces 50 dernières années? Intuitivement , je penche pour une très nette amélioration.

VD69 | 27 août 2013 à 11h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pour répondre partiellement à la question de M./Mme VD69 on peut faire un renvoi à un autre article sur ce site :

« Lors de sa campagne de pêche scientifique 2013 réalisée fin juillet dernier, le Syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne (SIAAP) a recensé 32 espèces différentes de poissons dans la Seine et 30 dans la Marne, a annoncé le syndicat le 26 août dans un communiqué. »

Nous sommes soumis à une avalanche de communications schizophrènes. Quand çà les arrange c'est : « Hou là là ! Tout va mal ! » Et quand ça les arrange c'est « Vous avez vu comme on a bien travaillé ! »

Wackes Seppi | 27 août 2013 à 21h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pour simplifier le débat, toute personne qui rejette dans un cours d'eau devrait être astreinte à boire un verre d'effluents chaque matin.

audaces | 29 août 2013 à 16h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Dans les années 80, j'ai conduit une station d'épuration de 400 000 eq- habitants. La qualité du cour d'eau récepteur était systématiquement meilleure en aval du rejet qu'en amont sur l'ensemble des critères mesurés.
Merci d'avoir apporté avec (un minimum d') audace, votre science pour faire avancer le réflexion

VD69v | 29 août 2013 à 21h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…