En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Lancement de la Commission mixte inondation et premiers PAPI financés

Risques  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Mardi 12 juillet 2011, Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre de l'Ecologie, a mis en place la Commission mixte inondation (CMI). "Véritable gouvernance nationale des inondations en lien avec les territoires", la Commission mixte inondation "procédera notamment à la sélection des projets à mener dans le cadre du plan submersions rapides (le programme de renforcement des digues), et à la labellisation des programmes de l'appel à projets du programme d'action de prévention des inondations (PAPI), ainsi qu'aux choix stratégiques de la mise en œuvre de la directive européenne sur les inondations", indique le ministère.

La CMI est co-présidée par André Flajolet (UMP, Pas-de-Calais), député et président du Comité national de l'eau
, et par Éric Doligé (UMP, Loiret), sénateur et représentant du Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs.

60 millions d'euros pour cinq projets

Lors de la réunion inaugurale, la CMI a émis un avis favorable à la labellisation et au financement de cinq PAPI. Il s'agit de la sécurisation et confortement de la digue ouest de Charron (Charente-Maritime), du confortement des zones urbanisées de Vimeu (Somme), et des PAPI de Maurienne (Savoie), du Lac du Bourget (Savoie) et du PAPI d'intention de l'île de Noirmoutier (Vendée). Ces projets représentent un investissement global de 60 millions d'euros, dont 18 millions financés par l'Etat, sur un total prévisionnel de 500 millions pour la période 2011-2016.

Le risque d'inondation est le premier risque naturel en France, rappelle le ministère, précisant qu'"environ 19.000 communes sont soumises [à ce risque] à des degrés divers." Entre 1982 et 2010, les inondations ont causé plus de 200 victimes et généré plus de 6 milliards d'euros de dommages.

Réactions1 réaction à cet article

 

Sur la Seine dernière boucle entre Carrières sous Poissy et les Mureaux 9 projets recensés pour des constructions en zone à risque
Ces 9 projets ne font pas les même calculs pour les déblais remblais
pas d’homogénéité
les avis de l’autorité environnementale ne peuvent que rapeler le PPRI pour chacun des projets Ou est l'évaluation préliminaire des risques pour la Seine et pour ce secteur

que va faire l'autorité administrative et la Dréal du 78

Eddie | 28 février 2013 à 17h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager