Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'Echa souhaite durcir la classification du bisphénol A

Risques  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

Le comité d'évaluation des risques (RAC) de l'Agence européenne des produits chimiques (Echa) s'est prononcé pour un renforcement de la classification et de l'étiquetage harmonisés du bisphénol A (BPA) dans le cadre du règlement CLP : de toxique pour la reproduction suspecté de catégorie 2, il passerait à la catégorie 1B. Cette décision fait suite à une proposition de révision de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses). La décision finale sera prise par la Commission européenne.

En France, le BPA est interdit dans les contenants alimentaires pour les nourrissons depuis 2013, et le sera pour les autres emballages en 2015.

L'Echa a par ailleurs reçu une proposition visant à restreindre le recours au BPA pour la confection du papier thermique. Suite à une évaluation allemande en 2012, des travaux complémentaires sont également menés pour évaluer les mécanismes d'absorption par la peau et l'exposition environnementale.

L'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), quant à elle, s'est penchée plus particulièrement sur une évaluation des risques présentés par une exposition au BPA par la voie alimentaire (consultation close le 13 mars dernier).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

XPERT : analyseur RoHS pour le contrôle des produits de consommation Olympus France