En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le prêt à taux zéro renforcé est officiellement lancé

Energie  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

Le Premier ministre François Fillon a officiellement lancé, lundi 17 janvier 2011, le "prêt à taux zéro renforcé (PTZ+)" visant à faciliter l'accès à la propriété et combinant les éléments du Pass-Foncier, de l'ancien PTZ et du crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt.

Les montants prêtés seront plus élevés qu'avec le PTZ précédent et dépendront de la localisation, de la performance énergétique du logement, de son statut (neuf ou ancien) et de la composition de la famille.

L'objectif est, entre autres, de favoriser la construction de logements neuf dans les zones qui souffre d'un manque de logement, comme la région parisienne. À l'opposé, dans les régions ne nécessitant pas de nouvelles constructions le PTZ+ incitera à l'achat d'un bien immobilier ancien "pour permettre d'assurer l'entretien du parc immobilier."

Réactions2 réactions à cet article

 

Depuis quelques jours, les médias font l'apologie du nouveau prêt à taux zéro « plus » ou « renforcé ». Le public ciblé s’est pourtant nettement embourgeoisé par rapport à l’ancienne mouture de prêt à taux zéro qui courrait encore jusqu’à la fin du 1er semestre 2010, il s’agissait d’un doublement de prêt à taux zéro assujetti à des conditions de ressources (donc à une classe de la population qui peinait à s’installer).
Le nouveau ptz + est aujourd’hui ouvert aux primo-accédants d’un bien immobilier neuf ou ancien ou d’un terrain en vue d’une construction (ou de personnes n’ayant pas étaient propriétaires depuis plus de deux ans), le montant de l’aide est modulé en fonction de la zone géographique et des performances énergétiques du logement et de la composition de la famille.
Mon amie et moi-même (sommes tous deux fonctionnaires aux revenus limités : 3 200 € par mois) cherchons depuis près d’1 an un terrain à bâtir abordable sur le littoral de Charente-Maritime pour y construire une maison aux performances énergétiques limitées car cela présente également un engagement financier important que chaque couple de classe moyenne ne peut assumer.
D’après NKM, le littoral ne fait pas partie des secteurs dits « tendus » (= centres urbains) alors qu'il subi subi une pression immobilière en constante intensification.
Le doublement du prêt à taux zéro nous donnait droit à 37 500 € de prêt à taux zéro. Aujourd’hui, le ptz+ nous donne droit à 20 400 € de prêt à taux …cherchez l’erreur !

Toth17 | 20 janvier 2011 à 11h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"L'erreur" s'il y en a une j'ai peur que ce soi ton interprétation. Car tu l'as trouvé toi même : tu ne fais pas partie de la zone prioritaire sur lequel le gouvernement place son effort de taux Zero. Je ne sais pas si la tension existe dans ta région mais je veux bien le croire. Seulement le gouvernement a comme rôle de regarder à l'échelle du pays et donner des priorités en fonction d'une politique économique. Par principe, puisque le but est d'encourager certaines zones, cela ne poura pas satisfaire les 65M d'habitants que nous sommes maintenant en France.

Panze | 21 janvier 2011 à 15h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…