En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Eco-Emballages et Amorce portent plainte auprès du tribunal de Nanterre

Déchets  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
L'association de collectivités territoriales pour la gestion des déchets Amorce a annoncé le 1er juillet qu'elle portait plainte contre X sur le dossier des placements financiers hasardeux réalisés par l'éco-organisme Eco-Emballages, révélés en décembre 2008.

Un audit commandé à la demande du gouvernement a en effet confirmé, en février dernier, des placements hasardeux réalisés par Eco-Emballages d'une partie de sa trésorerie dans des paradis fiscaux. Rappelons que ces fonds se trouvent aujourd'hui gelés pour cause de crise financière et Eco-Emballages pourrait potentiellement perdre jusqu'à 70 millions d'euros. L'audit a également mis en évidence une gestion générale maladroite de l'éco-organisme avec des placements risqués mais à faible rendement. Eric Brac de La Perrière, le nouveau Directeur général d'Eco-Emballages en place depuis début avril, a toutefois annoncé avoir déjà récupéré 13,5 millions d'euros et entend récupérer encore 35 millions d'euros au cours des mois à venir.

Amorce a déposé plainte contre X auprès du tribunal pénal de Nanterre dans le but de faire toute la lumière sur les conditions de la perte de plus de 50 millions d'euros d'éco-contributions prélevées sur le consommateur pour financer le service public de collecte des déchets d'emballages, a-t-elle expliqué dans un communiqué. L' objectif est de faire toute la vérité sur ces placements à risque et non de remettre en cause le travail réalisé par l'éco-organisme, a souligné l'association. Amorce demande également la création d'une Haute instance indépendante de régulation des filières de responsabilité élargie des producteurs.

Si l'association invite l'éco-organisme à s'associer à cette action en justice, Eco-Emballages a d'ores et déjà annoncé le 30 juin avoir déposé plainte lui-même sur ce dossier, auprès de la section financière des services du Procureur de la République de Nanterre.

Cette démarche s'inscrit dans la continuité des actions engagées par les administrateurs et la nouvelle Direction Générale d'Eco-Emballages pour faire toute la lumière, en toute transparence, sur ce dossier et dans leur détermination constante à prendre toutes les mesures permettant de protéger les intérêts de la société, a souligné l'éco-organisme dans un communiqué. Eco-Emballages affirme qu'il apportera son entier concours aux actions qui seraient décidées par le parquet.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager