En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ecoconception : davantage d'exigences pour les équipements électriques et les téléviseurs

Energie  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

Un règlement de la Commission européenne, publié le 23 août, fixe des exigences d'écoconception supplémentaires relatives à la veille avec maintien de la connexion au réseau des équipements électriques et électroniques ménagers et de bureau, ainsi que des téléviseurs.

Selon une étude technique menée par l'exécutif européen en 2010/2011, la pénétration sur le marché de technologies permettant d'améliorer l'efficacité énergétique en veille avec maintien de la connexion au réseau entraînera une économie annuelle de 36 térawattheures (TWh) en 2020 et 49 TWh en 2025 pour les équipements électriques et électroniques. Ces gains sont estimés à 10 TWh d'ici à 2020 pour les téléviseurs.

Ce nouveau texte modifie à la fois le règlement 1275/2008 sur les exigences d'écoconception relatives à la consommation d'électricité en mode veille et en mode arrêt des équipements ménagers et de bureau électriques et électroniques, et le règlement 642/2009 relatif aux exigences d'écoconception des téléviseurs.

Réactions3 réactions à cet article

 

Assez cuieusement cette éco-conception ne concerne pas les appareils fonctionnant a basse tension via un adaptateur. Ce qui exclue les ordinateur(??), les imprimantes et tous ces petits accessoires branchés via un convertisseur AC/DC. Le texte s'interesse longuement aux appareils reliés au réseau, mais les télvisions sont exclues et font l'objet de dispositions différentes. Encore plus curieusement le cas des "MACHINES A CAFE" fait l'objet d'une série de dispositions détaillées: tous les types de machine a café sont étudiés et font l'objet de diverses exigences.

ami9327 | 28 août 2013 à 23h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,
Comment est-ce possible que personne ne semble avoir remarqué l'aberration résultant de la mise à jour du règlement 1275/2008 par le Règlement (CE) n° 278/2009 de la Commission du 6 avril 2009 !
En effet, la mise à jour en question implique l'exclusion de tout appareil alimenté par un bloc secteur basse tension (550mA) du champ d'application du règlement 1275/2008...
En d'autres termes, il est tout à fait légal qu'un équipement électrique/électronique ne respecte aucun point du règlement 1275/2008, à partir du moment où ledit équipement est alimenté par exemple par un bloc secteur +5V / 2A !?!?
Et évidemment on voit sortir sur le marché de plus en plus d'équipements électroniques alimentés par ce genre de bloc secteur basse tension et qui bien évidemment ne respectent aucun point du règlement initial 1275/2008. En effet, cela semble coûter moins cher de concevoir/fabriquer un appareil alimenté par un bloc secteur externe 5V / 2A (par exemple) que de respecter toutes les contraintes énoncées dans la régulation 1275/2008 initiale!

Quelqu'un va-t-il enfin se rendre compte de cette aberration ?

Selon moi, il y a tout simplement une grave erreur qui s'est glissée dans cette mise à jour du règlement 1275/2008 par le Règlement (CE) n° 278/2009 de la Commission du 6 avril 2009...

Suis-je le seul à avoir repéré cela ?

MMM | 17 juin 2016 à 17h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je souhaite rajouter quelques précisions à ma réaction précédente:

Je tiens à souligner que cette aberration dont je parle est clairement au détriment des utilisateurs !
En effet, l'intérêt des règlements Européen dits d'éco-conception est double: assurer, au niveau Européen, une réduction significative des dépenses globales d'énergie électrique de plusieurs Térawatts par an (en particulier en limitant fortement la consommation des appareils lorsqu'ils sont en veille) et par conséquent assurer à l'individu de ne pas payer des dépenses d'énergie somme toute inutiles...

Du fait de la généralisation de la signalisation concernant les niveaux de consommation électrique des appareils électroniques, il est raisonnable de penser que les utilisateurs se sentent en quelque sorte "protégés" contre ces dépenses inutiles d'énergie électrique, grâce à ces fameux règlements Européens reliés à l'éco-conception... Voilà des règlements Européen bien utiles aux citoyens et à l'écologie !

Mais voilà, si leur appareil est alimenté par une source d'alimentation externe basse tension, c'est à dire "dont la plaque signalétique indique une tension de sortie inférieure à 6 volts et un courant de sortie supérieur ou égal à 550 milliampères" (extrait exact du RÈGLEMENT (CE) No 278/2009), ils ne sont pas informés, ils ne savent pas, que peut-être leur appareil va consommer en veille autant que lorsqu'il est allumé !
Ceci relèverait donc bien de la tromperie, au niveau Européen...

MMM | 17 juin 2016 à 18h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager